BARNIER ET LES MAGOUILLES

Publié le par lavapeur

11 mars 2005 - France: Le ministre des Affaires Étrangères est membre du CIO !
Jeux Olympiques:
La révélation du RdM !
COMMISSIONS DU CIO - SPORT ET ENVIRONNEMENT - COMPOSITION
PRÉSIDENT
Pál Schmitt (Hongrie)
MEMBRES
Henry Edmund Olufemi Adefope (Nigéria)
Roland Baar (Allemagne)
Michel Barnier (France)
L'Infante Doña Pilar de Borbón (Espagne)
Tore Brevik (Norvège)
Enrico Carbone (Italie)
Yaping Deng (République Populaire de Chine)
Mamadou Diagna Ndiaye (Sénégal)
Zoumaro Gnofame (Togo)
Johnson Jasson (Non communiqué)
Masato Mizuno (Japon)
Sunil Sabharwal (Hongrie)
Ivan Slavkov (Bulgarie)
Robert Storey (Canada)
Shamil Tarpischev (Fédération de Russie)
ADRESSE
Commission Sport et Environnement
Château de Vidy - 1007 Lausanne - Suisse
-
Alors que la délégation du CIO étudie la candidature des Jeux de Paris, un nouveau scandale va encore ébranler la Chiraquie.
Article 23 de la Constitution:
Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec TOUT mandat parlementaire, de TOUTE fonction de représentation professionnelle à caractère national et de TOUT emploi public ou de TOUTE activité professionnelle.
Président du Comité International Olympique:
Jacques Rogge. 8e président du CIO, élu le 16 juillet 2001 à la 112e session du CIO à Moscou.
Né le 2 mai 1942 à Gand, en Belgique. Il fut Président du Comité Olympique et Interfédéral Belge de 1989 à 1992. Il devint président des Comités Olympiques Européens dès 1989 et fut élu membre du CIO en 1991 et membre de la commission exécutive en 1998. Il succède à Juan Antonio Samaranch, Président d'honneur à vie.
Source (CIO 2005): http://www.olympic.org/fr/organisation/commissions/environment/members_fr.asp
11 mars 2005 - La France hypnotisée par les Jeux Olympiques
Jeux Olympiques de Paris:
Populus Romanus qui dabat olim imperium, fasces, legiones, omnia, nunc se continet atque duas tantum res anxius optat,
Panem et Circenses.

Le peuple romain qui distribuait autrefois pleins pouvoirs, faisceaux, légions, tout, maintenant se replie sur lui-même et ne s’inquiète plus que pour les deux choses qu’il souhaite:
du pain et des jeux.
(Juvénal - Satires, 10, 78-81)

Pour le dieu de l'Olympe, pour ses jeux, le peuple est prêt à tout accepter. Hausse des taxes, diminution des salaires, mise à sac du système social, tractations avec des terroristes, destruction de l'environnement et même de la planète à condition qu'on lui offre ses jeux... Combien ça va coûter ? Qui va payer ? Combien de temps ? Ôtez ces mots du vocabulaire ! Le dieu de l'Olympe vous a promis ses jeux, vous verrez ses Euros filer à Lausanne... Si un seul français osait seulement s'interroger sur l'utilité des jeux, il serait lynché par les manifestants qui hurlent contre le Gouvernement, mais qui lui demandent ses jeux. Dans tous les médias, dans la bouche de tous les politiques, les mêmes phrases, les mêmes mots... Maintenant, le peuple romain se replie sur lui-même et ne s’inquiète plus que pour les deux choses qu’il souhaite: du pain et des jeux, Panem et Circenses...
-
JO de Grenoble (1968): Un désastre financier
JO d'Albertville (1992): Un désastre financier
U. E.
J. O.
Et après ?
Il restera le "Circenses"
On peut s'interroger sur un autre aspect des JO. Y'a-t-il un consensus général (justice, pouvoir, médias) qui se résumerait ainsi: «On peut taquiner tout le monde sauf le dieu de l'Olympe. Lui, il peut faire ce qu'il veut, on n'y touche pas.» ? Et ceci vaudrait pour l'UE. Rien que l'organisation de la candidature coûte une fortune et il faut encore éponger la candidature échouée de Lille qui fut un gouffre financier. Pendant ce temps, les Euro-dollars s'empilent en Helvétie. Dans quels coffres ?
12 mars 2005 - Jeux olympiques: Fluctuat Nec Mergitur (devise de Paris)
Mieux qu'une religion:

Les jeux !
Donc, 9 français sur 10 sont littéralement emballés par les jeux de 2012, selon les sondages et la presse unanime, ce qui laisse quand même 1 gugusse sur 10 qui s'inquiète pour son salaire, sa retraite, sa Sécu et sa taxe d'habitation (l'état chiraquien ayant filé les dettes aux régions), ou peut-être même pour l'avenir de ses enfants ! Si on ne compte pas les nouveaux-nés et les octogénaires, il doit rester 0,001 français qui préférerait vivre dignement, quitte à se passer des jeux du cirque (snif !).
Revoyons une partie du film. Pour les JO de 1992, c'est dans les archives du RdM (cliquez sur "Menu" puis sur "Politique Noutnoute" pour revenir ici). Passons à 1997. La candidature de "Lille 2004" a coûté une bagatelle: plus de 80 millions de francs (soit environ 12 400 000 Euros). Si certains y ont beaucoup gagné (devinez qui ?), les contribuables ont gagné mieux: Lille devint la ville la plus taxée de France..., et l'état demanda aux français de se serrer un peu la ceinture, les jeux valent bien un petit sacrifice... Panem et Circenses sans le Panem, ça va aussi !
-
Petit couac, Lille n'a pas eu les jeux... Janvier 2001: Mobilisation générale ! Paris remet au CIO la candidature de "Paris 2008". Le président n'est autre que Claude Bébéar du groupe AXA (voir l'Opus Dei). Le sénateur Michel Barnier (membre du CIO) est en attente d'un nouveau poste de ministre car en 2001, c'est Jospin qui assure l'intérim avec Chirac. Paris va tout faire pour convaincre les seize membres de la commission présidée par le Néerlandais Hein Verbruggen. Leur rapport pèsera très lourd dans la balance le 13 juillet 2001 à Moscou, devant les 130 membres du CIO. Effectivement, le dossier est très lourd. Noël de Saint-Pulgent, directeur général du GIP, le remet au CIO le 16 janvier: 35 milliards de francs avec le plan-contrat État-région... Le massacre financier sera mis en scène par le "prestige de la Ville lumière" et 400 athlètes dévoués à Bernadette dont David Douillet, Richard Dacoury, Laura Flessel, ou encore Roxana Maracineanu. Il va falloir faire mieux que autres villes candidates: Pékin, Toronto, Istanbul et Osaka. Et plouf, c'est la Chine qui a eu les jeux... Mais rassurez-vous, Chirac ne désarmera pas, il aura sa coupe du monde de foot en 2002 et relance ses JO pour 2012. Tant que les contribuables ont encore un denier en poche, on peut y aller...
Page Précédente
Les News du RdM
Page suivante

Commenter cet article