MAUD FONTENOY NE PREND PAS LA PORTE

Publié le par lavapeur

Après que Bernard Laporte eut assuré mercredi qu'il ne renonçait pas à sa future fonction de secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports, une source proche du gouvernement avance que la navigatrice Maud Fontenoy pourrait devenir secrétaire d'Etat à la Jeunesse.

Récemment élevée au rang de Chevalier de l’ordre national du Mérite, la navigatrice était présente au match de rugby France-Argentine à l’invitation du président de la République. Le 22 août, elle avait également assisté, au côté du chef de l'Etat, à Plouescat (Finistère), aux obsèques du marin-pêcheur breton tué lors de la collision de son bateau avec un cargo kiribatien. Elle a par ailleurs accompagné le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo lors d’un déplacement au Groenland.

La benjamine du gouvernement
La jeune femme, qui a réalisé un tour de l'hémisphère sud à contre-courant en solitaire à bord de son voilier entre fin 2006 et mars 2007, avait confié à l'époque s'être lancée dans ce périple pour transmettre à la jeunesse les "valeurs de courage, d'obstination, de dépassement de soi".

Erigée en exemple de bravoure et de volonté, la rameuse n'a pas laissé insensible le président de la République. Originaire de Meaux, elle a d'ailleurs pu compter sur le soutien de Jean-François Copé, maire de la ville. A son retour, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale avait longuement rendu hommage au "courage et à l’exemple" qu'elle représentait pour les habitants de la ville de Meaux, mais aussi pour tous les Français.

Maud Fontenoy, qui vient de fêter ses trente ans, n’a pas démenti cette rumeur persistante: elle "prend le temps de la réflexion", indique-t-on dans son entourage. Le suspense pourrait être de courte durée, alors que la navigatrice met la touche finale à son nouveau livre, le Sel de la vie. ­Elle sera, si sa nomination se confirme, la benjamine du gouvernement.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article