NICOLAS SARKOSY et les CASINOS, LA JUSTICE ET BERNARD LAPORTE.

Publié le par lavapeur

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, pense que la relance judiciaire de NICOLAS SARKOSY est encore un coup de vent; car le Président est intouchable (vu CARLA) du moins durant son quinquennat.

La cour d'appel de Paris a ordonné que soit instruite une plainte pour "favoritisme" déposée en mars 2007 par la direction du casino de Gujan-Mestras (Gironde), qui met en cause le ministère de l'Intérieur lorsqu'il était dirigé par Nicolas Sarkozy. Contre l'avis du parquet, la chambre de l'instruction de la cour d'appel a ainsi confirmé une ordonnance rendue en novembre dernier par Françoise Néher, juge d'instruction à Paris, a dit une source judiciaire.
                                     

 Le parquet jugeait cette plainte irrégulière juridiquement. Frédérique Ruggieri, gérante du casino du lac de la Magdeleine à Gujan-Mestras, se dit victime de décisions discriminatoires du ministère de l'Intérieur entre 2005 et 2007, quand il était dirigé par Nicolas Sarkozy. "J'ai espoir que la lumière soit faite sur le complot dont a été victime le casino de Gujan-Mestras. Il y a eu manifestement un acharnement", a-t-elle dit . La plaignante estime que le ministère a cherché à préserver les intérêts des groupes de casinos Partouche et Barrière, en raison de la proximité de ses dirigeants avec Nicolas Sarkozy.
                                              

Trois décisions successives de l'Intérieur, à chaque fois annulées par le tribunal administratif, sont visées. La chambre de l'instruction ordonne cependant dans son arrêt que l'enquête ne couvre que les faits survenus après mai 2005. Le casino du lac de la Magdeleine a ouvert le 23 décembre 2005 mais en 2006, le ministère a refusé sa demande d'exploiter 100 machines à sous, ne donnant un feu vert que pour 50 avec exploitation différée en octobre 2006. Cette décision a été annulée par le tribunal administratif. Bernard Laporte, qui avait des intérêts dans cet univers des casinos avant son arrivée fin octobre 2007 au gouvernement, a aussi été visé par cette affaire, mais il a été blanchi. Le parquet de Paris a classé sans suite le 7 mars dernier une autre plainte pour "tentative d'extorsion de capital". Lors d'une rencontre avec Frédérique Ruggieri à l'été 2005, Bernard Laporte avait évoqué la cession par Frédérique Ruggieri d'une participation dans son casino en échange d'un appui auprès de Nicolas Sarkozy L'ancien coach de l'équipe de France de rugby a confirmé la rencontre et l'échange mais nié avoir fait pression, expliquant avoir fait de l'humour.
                                  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article