BARNIER MICHEL et les MARINS PECHEURS, LE TRIBUNAL D'ALBERTVILLE .

Publié le par lavapeur

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, revient sur le menteur de Michel BARNIER, ministre de l'Agriculture de MONSONTO, exilé à BRUXELLES.
L'echo des Montagnes rappelle aux marins pêcheurs que Michel BARNIER est un menteur, preuve en est sa condamnation pour mensonge par le tribunal de grande instance d'Albertville, chambre correctionelle.



20.05.2008

A la veille de l'autorisation par la Commission européenne de la mise en œuvre du plan pêche proposé en janvier par le gouvernement, le ministre de l'agriculture et de la pêche, Michel Barnier, a indiqué aux pêcheurs qu’il avait profité de sa présence à Bruxelles, au Conseil agriculture et pêche, pour accélérer le processus.

"Je ne peux rien faire" sans BRUXELLES, a expliqué Michel Barnier, mardi 20 mai sur RTL, en ajoutant qu'il attendait "dans les jours qui viennent" l'approbation de son plan.

De retour de Bruxelles ou avait lieu, lundi 19 mai, un Conseil agriculture et pêche, Michel Barnier a indiqué qu'il avait profité de sa présence à Bruxelles, en raison du Conseil des ministres Agriculture et Pêche, pour travailler avec les autorités communautaires en charge du dossier et ainsi essayer d’accélérer le processus d’approbation des aides relevant du plan pêche.

Michel Barnier avait déclaré, en début de semaine, aux pêcheurs français mobilisés qu’ils pourraient recevoir, prochainement, les aides annoncées en janvier dernier.

En réponse à la dernière mobilisation de grande ampleur des pêcheurs, qui s’est tenue au début de l’hiver, le gouvernement a élaboré, en janvier, un plan pour une pêche durable et responsable.     

Ce plan, rassemble 310 millions d’euros pour les trois prochaines années et bénéficie aux pêcheurs particulièrement touchés par un contexte actuel difficile, notamment en raison de la hausse du prix du gazole.

De telles aides doivent être approuvées par la Commission européenne, et l’exécutif européen devrait donner sa réponse dans les prochains jours. Néanmoins, près de 80 millions d’euros ont déjà pu être versés, au titre de fonds tels que celui des aides d’urgence ou d’indemnité chômage.

Ce programme a apaisé les tensions importantes qui avaient surgi au mois de novembre dernier. Néanmoins, en raison de la hausse continue du gazole qui est passé de 54 centimes le litre, en décembre, à plus de 71 centimes aujourd’hui, les pécheurs ont repris le mouvement la semaine dernière et bloquent à nouveau certains ports de l’Atlantique.

Je rappelle aux assistés de marins pêcheurs que les ouvriers, les salariés et les employés qui utilisent leur voiture pour aller travailler n'ont pas de subventions. Vous êtes des assistés comme les agriculteurs vous boucher la laine sur le dos des gens qui travaillent durs avec un petit salaire et qui payent leurs impôts pour vous subventionner.

Je vous rappelle qu'il existe de bons bâteaux à voile qui n'ont pas besoin de gaz-oil, qui ne polluent pas et qui pêchent proprement.





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article