KUWAÏT GATE, CLEARSTREAM, FREGATE de TAÏWAN,CONSEIL GENERAL SAVOIE ET CORRUPTION.

Publié le par lavapeur

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous retransmet cette importante lettre, concernant la magouille et la corruption avec vols et crimes, de certains de nos élus.
Nous pensons à CLEARSTREAM , à l'Affaire des FREGATES de TAÏWAN, au "XPF" de la POLYNESIE FRANCAISE, scandale dénoncé par le Président de la Polynésie Française, MR RENE HOFFER, au "KUWAÏT GATE" dénoncé par l'expert-comptable BASANIX , le scandale du "Palais du SEIGNEUR des DÔDES" en SAVOIE, dénoncé par votre journal, le scandale de captage d'héritage de la Société d'Aménagement de la SAVOIE et du Conseil Général de la SAVOIE à CHAMPAGNY EN VANOISE  en TARENTAISE-SAVOIE pour les construction M.G.M.
Bref il y en a, il y en a.

   Revenons à notre pétition:
 
   
Auteur : Jean-Charles DUBOC
Pilote de ligne retraité

A l'attention de : Madame Christine Lagarde, Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

Lettre ouverte à Christine Lagarde, Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie


Madame la Ministre,


La République Française, comme l’ensemble des démocraties, est l’héritière de la démocratie athénienne qui a été mise en place il y a près de deux mille ans à Athènes, dans la Grèce antique.

D’ailleurs le mot démocratie vient de deux mots grecs : demos (le peuple) et kratos (le pouvoir).

L’origine de la démocratie réside dans la volonté des citoyens de maîtriser leur destin en déléguant le pouvoir à ceux qui en sont le plus capable, mais aussi le plus digne.

La tradition démocratique est la meilleure forme de gouvernement car elle permet de choisir ceux qui, par leur éloquence, leur vision de l’avenir et les solutions qu’ils apportent aux problèmes de société, assurent que les meilleurs choix sont faits dans l’intérêt collectif.

L’autre type de gouvernement est la tyrannie, qu’elle soit militaire, religieuse, monarchie de droit divin, impériale avec son culte de l’empereur, ou encore totalitaire comme l’ont été le nazisme et le communisme avec les cultes associés au « führer» ou au « petit père des peuples ».

Karl Popper a très bien analysé dans son ouvrage « La société ouverte et ses ennemis » ces deux possibilités qui s’offrent à tout État ; la première est la tyrannie comme celle de Sparte, la seconde est la démocratie comme celle d’Athènes.

Lorsqu’un peuple choisit la démocratie il a le devoir de la défendre et de la protéger du risque d’une dérive totalitaire qui pourrait être provoquée par un dirigeant plus soucieux de son enrichissement personnel que de respecter l’exigence de transparence indispensable pour que le peuple juge, en connaissance de cause, de la valeur et de l’authenticité de ses élus.

La corruption n’a quasiment pas été abordée pendant la Présidentielle de 2007, et Nicolas Sarkozy ne s’est jamais prononcé fermement pour y mettre fin.

Nous devons rapporter l’analyse de Ian Senior, de l’Institut of Economic Affairs (IEA / Londres) : « Il est faux de dire que la corruption aide à lubrifier les rouages de l’économie. Au contraire, la corruption appauvrit les sociétés en détournant des ressources vers ceux qui sont déjà riches et puissants, et rend les biens et les services plus chers que ce qu’ils devraient être… La corruption est un cancer qui détruit les institutions et les sociétés, et son élimination est une étape importante pour faire un monde plus prospère et plus démocratique.».

L’IEA a estimé en juin 2006 que la France est le plus corrompu des pays industrialisés.

Le classement s’établit en médailles d’or, d’argent, et de bronze, en fonction des différents niveaux de corruption des présidents et des premiers ministres:

France : 4 médailles d’or !...
Japon : 3 médailles d’or !...
Italie : 2 médailles d’or !...

Enfin un classement qui nous donne un maximum de médailles d’or !...

Les ravages de la corruption ont déjà été dénoncés il y a plus de deux siècles par Montesquieu dans ses « Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et leur décadence ».

Selon cette étude sociologique, c’est la corruption de la République romaine qui a provoqué le basculement de l’Empire car elle est passée des politiciens aux militaires, puis au peuple lui-même…

La destruction des institutions républicaines de la Rome antique a aussi provoqué la perte des libertés. Les démocraties ont tendance à oublier que si la Liberté se gagne, elle peut aussi se perdre, et c’est l’un des objectifs majeurs de ce courrier que d’effectuer ce rappel.

Deux millénaires plus tard, le pourrissement de la République Française a commencé par la tête, sous François Mitterrand, puis s’est, comme dans Rome, étendu aux militaires, puis à l’ensemble des institutions. Dois-je vous rappeler l’affaire des rétro-commissions sur la vente de frégates à Taïwan, qui sont classées secret-défense, ou encore la décomposition du sens de l’État à la DCN et qui a provoqué la restructuration de cette société ?..

Ensuite, Jacques Chirac n’a rien changé à cette situation…

La corruption détruit le Réseau social en développant des liens pathogènes de soumission et de peur entre les individus ; c'est-à-dire, en fait, détruit la démocratie en laissant se créer une gestion mafieuse des partis politiques.

La démocratie devient alors une forme élaborée de totalitarisme mafieux qui ne peut qu’ouvrir la porte, par la décomposition de l’État et du sens civique des citoyens, à l’instauration d’un régime totalitaire.

Pour quelles raisons les enseignements de l’histoire sont-ils si souvent négligés ?...

Pour quelles raisons les sociétés oublient-elles que leur bien-être est la conséquence de siècles de luttes et que la Liberté doit se défendre - y compris avec les armes - et que si nous n’améliorons pas le fonctionnement de notre État nous disparaîtrons nous aussi ?...

Mais il y a pire, car, pour faire taire les plus téméraires, les moyens les plus radicaux peuvent aussi être envisagés.

Devons-nous rappeler les conditions du mystérieux suicide de Pierre Bérégovoy, Premier ministre, qui avait déclaré à l’Assemblée Nationale vouloir s’attaquer à la corruption ?... Et que penser du suicide de François de Grossouvre qui a mis fin à ses jours dans son bureau à l’Élysée ?...

Cette situation est extrêmement grave.

Il nous semble souhaitable de créer une structure qui permettra une amélioration du fonctionnement du ministère des Finances afin d’éliminer la corruption de certains élus qui se pensent intouchables.

La corruption d’un élu révèle d’abord son manque d’éthique.

Ce type de comportement peut être rapproché du manque d’éthique d’un dirigeant d’une multinationale qui conduit son entreprise à la faillite en prenant des décisions illégales.

C’est ce type de comportement irresponsable qui a provoqué la faillite d’Enron, ancien numéro un mondial du négoce d'énergie, puis incité les Américains à voter en 2002 la loi Sarbanes-Oxley qui permet un contrôle des dirigeants des grandes entreprises au moyen de l’Alerte éthique, encore appelée « « Whistleblowing » aux États-unis.

Cette structure d’alerte se met en place progressivement dans les grandes entreprises au niveau planétaire et permet aux employés confrontés à des comportements illégaux d’alerter la Justice, d’une façon anonyme, avant que les malversations ne détruisent leur outil de travail.

Ce système d’alerte ne doit pas être confondu avec la délation.

En effet, la délation est le principal moyen de contrôle des citoyens par les dictateurs, les tyrans, et a toujours été mis en place par les totalitarismes. Elle a été appliquée dans les dictatures qui avaient pour chefs Hitler, Staline, Mao, Pol Pot… et a conduit des dizaines de millions de personnes dans les camps de concentration ou dans les goulags.

Evidemment, dans ces dictatures, personne n’aurait eu l’idée de dénoncer le tyran, ce qui prouve que notre démarche est citoyenne, et s’inscrit dans le fonctionnement normal d’une démocratie…

L’Alerte éthique est exactement le contraire de la délation car elle permet à l’employé, au subalterne, de contrôler le dirigeant d’une entreprise avant qu’il ne la détruise par ses agissements illégaux.

Si un système d’Alerte éthique est mis en place, progressivement, dans les entreprises, il n’y a encore rien de comparable pour les États, alors qu’eux aussi peuvent être détruits, au fil des décennies, par la gangrène de la corruption…

Et le but de cette lettre ouverte est de vous convaincre d’étendre la pratique de l’Alerte éthique au contrôle des élus.

Notre objectif est que le plus humble des citoyens puisse dénoncer auprès du ministère des Finances le Premier des élus et mettre ainsi un terme définitif à la carrière politique d’une personne indigne de la fonction qu’il occupe.

Dans le domaine de la corruption des élus la tolérance zéro doit s’appliquer.

En effet, un élu corrompu devient prisonnier de cette corruption – même si la somme dont il a bénéficié est très faible – car il est incapable de s’opposer à un autre élu bien plus gravement corrompu que lui-même et ceci conformément à l’expression « Tu me tiens, je te tiens, par la barbichette ; le premier, de nous deux, qui rira, aura une tapette ! ».

Mais il n’y a pas de quoi rire au sujet de la corruption car elle est engendrée par le manque de morale des dirigeants, le mauvais fonctionnement des institutions, et est favorisée par les personnalités psychopathes dont le syndrome, tel qu’il est défini dans le DSM-IV, est le suivant: « dérangement mental caractérisé par une personnalité antisociale aiguë, et par une insensibilité à la souffrance du prochain ».

Et s’il y a des psychopathes dangereux dans les prisons, il y en a aussi dans les entreprises.

Le médecin canadien Robert Hare, considéré comme le spécialiste mondial de la psychopathie, a transposé sur des populations de cadres supérieurs le test B-SCAN qu'il a développé en milieu carcéral pour diagnostiquer la psychopathie.

En effet, certains psychopathes ont la capacité de s’intégrer normalement au sein d’une entreprise, puis d’arriver tout en haut de la hiérarchie, de prendre le pouvoir, pour ensuite détruire cette entreprise comme cela a été le cas avec Enron.

Pour l’évolution et le bon fonctionnement de notre civilisation il est important de déceler la psychopathie chez les hommes de pouvoir, qu’ils soient dirigeants d’entreprises, ou dirigeants politiques, car les principales caractéristiques de ces personnalités sont fondamentalement négatives : manque de scrupule, manipulation, mensonge, malhonnêteté…

Et la meilleure façon de les neutraliser est de les dénoncer avant qu’il ne soit trop tard.

Nous espérons, madame la Ministre, que vous saurez saisir l’importance de ce courrier en lançant au sein de votre ministère une étude sur ce thème.

Nous espérons que vous serez à l’origine de la création d’un service au sein de votre ministère qui permettra, avec la collaboration d’autres ministères, de créer une structure composée d’éléments incorruptibles et qui n’hésiteront pas à demander des comptes directement aux plus prestigieux des élus s’il le faut.

Notre sentiment, si vous réussissez à créer cette structure, est que les personnes qui dénonceront des dirigeants politiques devront être rémunérés en fonction des risques considérables qu’ils prendront, et en fonction de la gravité des faits qu’ils dénonceront, comme c’est le cas actuellement pour les aviseurs des Douanes.

Nous espérons, Madame la Ministre, que ce courrier aura été suffisamment clair et argumenté pour que vous puissiez prendre rapidement la décision de lancer des études pour instituer l’Alerte éthique en France afin de contrôler les élus qui ont parfois oublié qu’ils sont d’abord les représentants du peuple, et en aucun cas des privilégiés irresponsables, corrompus, et intouchables…

En créant une structure destinée à contrôler les élus comme cela est fait progressivement pour contrôler les dirigeants des grandes entreprises vous redonnerez à la République Française une flamboyance qu’elle a perdue et lui garantirez un fonctionnement sain qui la préservera de toute dérive totalitaire.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre plus haute considération.



Lien vers le texte : http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/

Pour faire un lien vers cette pétition, cliquez-ici
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article