PROTOCOLES DE TORONTO,LONDRES,STRASBOURG,DE GAULE,O.T.A.N. G20

Publié le par lavapeur


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous donne un rappel des Protocoles de Toronto, pour coller à l'actualité.
En effet les 3 et 4 avril 2009, mes Maîtres du Monde se réunissent à Londres et leur armée à Strasbourg.
La capitale alsacienne vit un état de siège en violation de toute les lois d'un pays démocratique!
Le pacte de Varsovie n'existe plus, mais l'O.T.A.N, oui et de plus le Général de GAULE doit se retourner dans sa tombe, ainsi que le Maréchal Leclerc de Hautecloque!
Mais l'ALSACE résiste à l'envahisseur SIONISTE qu'est l'O.T.A.N.

« Référés-libertés » devant le tribunal administratif

Plusieurs « référés-libertés » seront examinés mardi 31 mars par le tribunal administratif de Strasbourg. Elles veulent conforter le droit de déployer un drapeau pacifiste ; elles attaquent d’autre part les restrictions temporaires à la liberté de circulation à Strasbourg, avant et pendant le sommet de l’OTAN, les 3 et 4 avril.

Le référé-liberté est une procédure en urgence, qui vise à ce que « le juge des libertés ordonne toute mesure de sauvegarde d’une liberté fondamentale à laquelle une administration porterait atteinte ». Les référés déposés visent différents arrêtés préfectoraux et quelques interventions de police, qui avaient pour but de faire décrocher par des Strasbourgeois les drapeaux multicolores pacifistes et anti-OTAN accrochés à leurs fenêtres.

Des patients « privés d’une liberté fondamentale »

En ce qui concerne la liberté de circulation dans Strasbourg, l’un des requérants est le psychiatre Georges Yoram-Federmann. Son avocat Me Christine Mengus devait déposer, hier, un recours qui vise les restrictions d’accès au cabinet du médecin, situé en zone orange. Les contrôles d’accès à l’entrée des zones orange et rouges privent les patients « d’une liberté fondamentale ».
Le psychiatre reçoit sans rendez-vous afin que ses patients puissent venir « quand leur douleur le nécessite. Ces patients sont en danger dépressif. La question, c’est : quel effet ces normes coercitives peuvent avoir sur les plus fragiles ? », interroge Georges Yoram-Federmann.
L’avocat Pierre-Etienne Rosenstiehl introduit un référé-liberté pour trois personnes, domiciliées à l’intérieur des « zones sécurisées » du sommet. Elles contestent l’arrêté du 24 mars 2009, obligeant au port d’un badge pour entrer en zone orange ou rouge durant le sommet de l’OTAN. Le référé-liberté vise aussi la réglementation du stationnement en ville par le préfet.
L’avocat considère d’autre part que la création des zones sécurisées avec accès restreint aux détenteurs de badges a induit la création de fichiers nominatifs par la préfecture, qui devraient être déclarés à la Commission nationale informatique et libertés (CNIL). Me Rosenstiehl souhaite que la préfecture apporte la preuve devant le juge des libertés qu’elle a bien déclaré à la CNIL les fichiers créés en vue de la délivrance des badges.


Tout est écrit dans les Protocoles de Toronto,qui sont la bible des sionistes francs-maçons maîtres du monde et qui sont leur 27 commandements;le G20 est précédé par la réunion des Bilderberg, elle même précédée par celle des Illuminati; c'est la chaîne de commandement et des ordres, par exemple attaquer en JUIN l'IRAN, par exemple arroser l'EUROPE avec l'épandage des chemtrails, par exemple massacrer des enfants dans les écoles par des tueurs fous aux ordres pour limiter la vente d'armes et ainsi renforcer l'O.T.A.N.

                                      Clic sur les pages pour les lire en grand et fais circuler sur le net; merci, il en va de la PAIX sur Terre et de notre SURVIE.

Commenter cet article