LONDRES,G23,G20,ILLUMINATI SIONISTE,PROTOCOLES DE TORONTO

Publié le par lavapeur

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous rappelle que le G20 ,en réalité le G23, avec l'O.T.A.N., ont mis en application  à LONDRES et à STRASBOURG, ont mis en application les articles 8 ,10,12 et 22 des PROTOCOLES de TORONTO.
  Le G20 était en réalité 23!
Pourquoi ces 3 là se cachent-ils?
Qui sont-ils?
Il s'agit de la BANQUE MONDIALE, du FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL et le FORUM de STABILITE FINANCIERE!
 

La Banque mondiale, désigne deux institutions internationales : la banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et l’Association internationale de développement pauvreté en apportant des aides, des financements, des conseils, aux États en difficulté.

Le groupe de la Banque mondiale désigne quant à lui un ensemble de cinq établissements.

Son siège est à Washington. Le président est élu pour cinq ans par le Conseil des Administrateurs de la Banque. Elle fait partie des institutions spécialisées du système de l'Organisation des Nations unies (ONU).

La BM est dirigée par

Robert Bruce Zoellick (IPA : /zʌlɪk/), né le 25 juillet 1953, est un avocat et un homme politique américain. Il est depuis juillet 2007 président de la Banque mondiale.

Représentant spécial des États-Unis pour le Commerce du 7 février 2001 au 22 février 2005, secrétaire d'État adjoint auprès de la secrétaire d'État Condoleezza Rice dans le gouvernement du président George W. Bush de janvier 2005 à juillet 2006. Fin mai 2007, il devient le candidat de George W. Bush au poste de Président de la Banque mondiale, en remplacement de Paul Wolfowitz, poussé à la démission pour népotisme. La nomination à ce poste est approuvée par le conseil des directeurs de la Banque mondiale le 25 juin 2007.

Il fait partie du cercle intime des conseillers en politique internationale de Georges W. Bush, surnommé par Condoleezza Rice «les Vulcains» ( du nom du dieu Vulcain, la divinité du feu et du métal ), et auquel appartient aussi Paul Wolfowitz, Richard Armitage, Richard Perle, Stephen Hadley, Dov Zakheim et Robert Blackwill, « tous vétérans des administrations Reagan et Bush père et pour la plupart associés au mouvement de pensée néoconservateur.

 Le FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL :

Le FMI assure donc la stabilité du système monétaire international et la gestion des crises monétaires et financières. Pour cela, il fournit des crédits aux pays qui connaissent des difficultés financières telles qu'elles mettent en péril l'organisation gouvernementale du pays, la stabilité de son système financier (banques, marchés financiers), ou les flux d'échanges de commerce international avec les autres pays.

Lors d'une crise financière, pour éviter qu’un pays ne fasse « défaut » (c’est-à-dire que ce pays ne puisse plus rembourser ses créanciers, voire ne plus payer ses dépenses courantes), le FMI lui prête de l’argent le temps que la confiance des agents économiques revienne. Le FMI conditionne l’obtention de prêts à la mise en place de certaines réformes économiques visant de manière générale à améliorer la gestion des finances publiques et une croissance économique équilibrée à long terme.

  Le FMI est dirigé par DOMINIQUE STRAUSS-KAHN, impliqué jusqu'aux cou--illes dans l'affaire du KOWEITGATE.

 Le FORUM de STABILITE FINANCIERE:

  Le Forum de Stabilité Financière internationale (FSF) a été créé en février 1999 à l’initiative des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G7. C’est le résultat d’une réflexion menée à la suite des perturbations financières survenues en 1997 et 1998, ces dernières ayant montré l’utilité, pour les différentes autorités financières des grands pays et les principales institutions financières internationales, compte tenu de l’intégration croissante des systèmes financiers, de croiser leurs analyses et de s’assurer qu’aucun aspect de la stabilité financière n’échappe à leur vigilance.

 Ce FORUM est une foire réunissant :
Composition:
· Pays du G7, avec trois représentants par pays : Ministère des Finances, Banque centrale (laBanque de France est représentée par Jean Pierre Landau) et représentant des autorités de surveillance —autorité des marchés financiers pour la France-
· Organisations internationales, avec un ou deux représentants par instance : FMI ; Banque Mondiale ; BRI et trois des Comités qu’elle abrite, à savoir le Comité sur le système financier mondial (CGFS), le Comité de Bâle pour le contrôle bancaire (BCBS) et le Comité pour les systèmes de paiement et de règlement (CPSS) ; OCDE ;Organisation internationale des commissions de valeurs
(OICV/IOSCO), Association internationale des contrôleurs d’assurance (lAIS);
· Invités « ad hoc » depuis la deuxième réunion du Forum, avec un représentant chacun : Australie;
Pays-Bas; Hong-Kong; Singapour; Conseil des normes comptables internationales (IASB) ; Banque centrale européenne.

Mais le 2 avril 2009, le FSF est remplacépar le CONSEIL DE STABILITE FINANCIERE!
Dominique Strauss-Kahn (à droite) estime que les annonces faites jeudi à Londres représentent «le plus grand plan de relance coordonné jamais créé).
Dominique Strauss-Kahn (à droite) estime que les annonces faites jeudi à Londres représentent «le plus grand plan de relance coordonné jamais créé). Crédits photo : AP

«Un dispositif d'alerte précoce pour toutes les futures crises financières»

Exit le Forum de stabilité financière (FSF), créé en 1999 pour répondre à la crise du fonds spéculatif LTCM. Il sera remplacé par le Conseil de stabilité financière (Financial stability board). Tout comme le FSF, le CSF rassemblera toutes les autorités nationales contribuant à la stabilité financière, dans les domaines de la monnaie, le crédit, l'assurance, la bourse ou la comptabilité. En France c'est notamment la Banque de France, la commission bancaire ou l'Autorité des marchés financiers. Toutes exercent un rôle de surveillance, de régulation et de normalisation.

Le changement de nom aura une double portée. D'une part le nombre des pays membres va s'élargir à tous les pays du G20, alors que le FSF était un club de pays avancés, plus Hongkong et Singapour. D'autre part le CSF aura une mission plus affirmée. Certes, il fonctionnera selon le même principe de coopération entre autorités nationales qui se mettent d'accord sur des normes et leur application. Le G20 étend son rôle de supervision à «toutes les institutions financières et les produits et les marchés ayant une importance systémique». Et est-il précisé, «pour la première fois les hedge funds». De même le CSF aura à s'occuper des «places offshore non coopératives et des paradis fiscaux», ainsi que des «principes de rémunération» des établissements financiers. Il exercera ses fonctions en concertation avec le FMI dont la surveillance restera essentiellement macroéconomique.

  Et voila le NOUVEL ORDRE MONDIAL  EST EN MARCHE CONFORMEMENT  AUX ARTICLES 11,12,13, 14 et 15 des PROTOCOLES DE TORONTO.

 Le G23 de LONDRES est donc conforme aux ordres donnés par les ILLUMINATI, dirigés par les sionistes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article