PROTOCOLES DE TORONTO,HITLER,ILLUMINATI,SIONISTE,FRANCS-MACON,GENOCIDE

Publié le par lavapeur

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre, après le rappel des Protocoles de TORONTO,
clic sur:

 les Citations de personnages célèbres, concernant l'application de ces derniers.Personnes tristement célèbres et responsables de beaucoup de génocide et membres en plus des ILLUMINATI!

  Nous remercions notre cousin du Canada pour ces documents.

En effet certaines personnes veulent des preuves quant à l'existence de ces Protocoles, des personnes qui gravitent autour, de leurs auteurs, des responsables.
Donc l'ECHO des MONTAGNES est à leur service pour faire éclater le scandale des sionistes et des francs-maçons, massacreurs de l'Humanité et de la TERRE.

Citations de personnages célèbres:

Un complot pour anéantir la liberté des américains?

"La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions."

Président John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), dans un discours fait à l'Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours avant son assassinat


Ce complot ne se ferait-il pas sous le couvert d’un Nouvel Ordre Mondial dont on parlait déjà dans les années 60?

"Nous serons tous ultimement jugés sur les efforts que nous aurons investi à la construction d'un Nouvel Ordre Mondial."

Robert Kennedy (1925-1968), sénateur et candidat à la présidence Américaine assassiné, comme son frère John Fitzgerald Kennedy


Et encore…

"Nous sommes à la veille d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial."
David Rockefeller

NB : M. David Rockefeller a construit un empire aux États-Unis. L’un des hommes les plus riches au monde.

Peut-on prévoir à l’avance les grands événements mondiaux tels que les guerres et les crises majeures? (Pensez à la crise économique actuelle qui va encore s’amplifier, nous n’avons encore rien vu.)

Peut-être trouverons-nous les réponses à ces questions dans ce que disait le Franklin Delanoë Roosevelt, président des États-Unis. C’est sous sa présidence qu’en 1941 les États-Unis sont entrés en guerre contre le Japon et contre l’Allemagne dans ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de Deuxième Guerre mondiale.

“En politique, rien n'arrive par accident. Si quelque chose se produit, vous pouvez parier que cela a été planifié de cette façon.”

Franklin Delanoë Roosevelt (1882-1945), 32e président américain


En a-t-il toujours été ainsi? Plus d’un demi-siècle avant le président Franklin D. Roosevelt, M. Benjamin Disraeli alors premier ministre d’Angleterre sous la Reine Victoria disait ceci :

"Le monde est gouverné par des personnages très différents de ce qui est imaginé par ceux qui ne sont pas derrière le rideau."

Benjamin Disraeli (1804-1881), Premier Ministre Britannique de 1874 à 1880


Plus récemment, lorsque nous vivions la fin de la crise pétrolière des années 1970 et alors que débutait la crise économique du début des années 1980, la première ministre d’Angleterre, Mme Margaret Thatcher, disait ceci :

"C'est excitant d'avoir une vraie crise entre vos mains, quand vous avez passé la moitié de votre vie politique à vous occuper de questions assommantes comme l'environnement."

Margaret Thatcher, première ministre britannique de 1979 à 1990



L’homme qui a fait trembler l’humanité au milieu du XXe siècle nous aura au moins légué une vérité qui est aujourd’hui toujours d’actualité :

"Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront."

"Le terrorisme est la meilleure arme politique, puisque rien ne fait réagir davantage les gens que la peur d'une mort soudaine."

Adolf Hitler (1889-1945)


À ce propos, dans quoi les États-Unis nous ont-ils embarqué après le 11 septembre 2001? Ils ont entraîné le reste du monde dans une guerre contre le terrorisme. Relisez ce que disait Hitler. Il savait de quoi il parlait car à son époque, le Parlement Allemand a été incendié en faisant croire en quelque sorte qu’il s’agissait d’une «attaque terroriste». Son but était d’endoctriner la population allemande et c’est entre autres par ce moyen qu’il s’est emparé du pouvoir. Ne devrait-on pas y voir une similitude avec la guerre contre le terrorisme des États-Unis?


À PROPOS DES BANQUES

Un ancien premier ministre canadien disait :

"Jusqu'à ce que le contrôle de l'émission des devises et du crédit soit restauré au gouvernement comme sa responsabilité la plus évidente et sacrée, toute référence à la souveraineté du parlement ou à la démocratie est inutile et futile. [...] Une fois qu'une nation s'est séparée du contrôle deson crédit, les gens qui font les lois importent peu. [...] Les usuriers [les banquiers] une fois au pouvoir détruiront la nation."

William Lyon Mackenzie King (1874-1950), Premier Ministre du Canada de 1921 à 1930 et de 1935 à 1948



Toujours à propos des banques, qu’en disait le créateur des voitures Ford ?

"Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin."

Henry Ford (1863-1947)


ENFIN, À PROPOS DES MÉDIAS :

Le vice-président de l’un des plus importants réseaux de nouvelles au monde disait :

"Nous disons aux gens ce qu'ils ont besoin de savoir, pas ce qu'ils veulent savoir."

Frank Sesno, vice-président du réseau CNN News


Presque aussi important que le réseau CNN, le président de CBS aux États-Unis disait :

"Notre travail est de donner aux gens non pas ce qu'ils veulent, mais ce que nous décidons qu'ils doivent avoir."

Richard Salant, ex-président de CBS News

Et maintenant, le prestigieux New York Times :

" La presse libre n'existe pas. Vous, chers amis, le savez bien, moi je le sais aussi. Aucun de vous n'oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les outils et les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d'autre que des intellectuels prostitués ".

John Swaiton, l'éditeur du New York Times, lors de son discours d'adieu.



Monsieur Chomsky, fervent défenseur de la liberté, résume en quelques mots ce que font les gouvernements de partout dans le monde pour s’assurer que tous avale tout cru ce que la télévision et les journaux racontent :

"L'éducation est un système d'ignorance imposée."

"Des centaines de milliards de dollars sont dépensés chaque année pour contrôler l'opinion public."

Noam Chomsky, professeur et auteur américain

Et pour finir, voici deux citations parmi les plus célèbres :

"Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir et enfin, une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s'est produit en réalité."

Nicholas Murray Butler (1862-1947), Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie et du Council on Foreign Relations


…et celle-ci à propos du rôle des médias dans la mise en œuvre du Nouvel Ordre Mondial et d’un gouvernement mondial qui dirigera tout…

"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés."

David Rockefeller, Baden-Baden, Allemagne, 1991


Commenter cet article