TRAITE DE TURIN,ANNEXION,SAVOIE,FRANCE,OPUS DEI

Publié le par lavapeur

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous parle de l'annexion de la SAVOIE par la FRANCE,le 24 MARS 1860,dit traité de TURIN, qui officialise l'annexion du duché de SAVOIE et du comté de NICE à la FRANCE.

L'EDM vous parle bien du traité d'Annexion, car il n'existe pas de traité de rattachement à la FRANCE ou de traité d'Union à la FRANCE.

Le traité s'appelle bien traité d'annexion.

La SAVOIE est une colonie de la FRANCE et non un état partenaire.
La SAVOIE est entre les mains de l'OPUS DEI; NICOLAS SARKOSY est aussi chanoine de SAINT JEAN DE MAURIENNE; Herve GAYMARD, opusien, est président du conseil général de la SAVOIE et député de la SAVOIE et président de tout futur poste devenu vaccant.
La SAVOIE a été traitée comme une marchandise d'échange entre NAPOLEON III et CAMILLO BENSO, comte de CAVOUR (dont la mère est la petite nièce de SAINT FRANCOIS DE SALES!), dans le plus grand secret en 1858 à PLOMBIERES LES VOSGES.

Maître FABRICE BONNARD, avocat au barreau d'ALBERTVILLE -SAVOIE constate la nullité absolue de ce traité, constate que ce traité est caduque car non enregistré par la FRANCE à l'O.N.U.

Ecoutons la plaidoirie de maître FABRICE BONNARD, avocat courageux qui a eu des menaces de mort, qui a été victime de la spoliation de ses biens, qui est traité de tous les noms diffamatoires chers au registre des élus UMP de la SAVOIE.
J'ai rencontré personnellement aujourd'hui maître BONNARD qui est très déterminé dans son action, qui croit en ce qu'il fait et qui est prêt en sa qualité d'officier de mourir pour la FRANCE, s'il le fallait!

 
Ces propos sont clairs et nets, recopier les et faites les connaître autour de vous, soyez les messagers de la VÉRITÉ:

Maître FABRICE BONNARD, avocat au barreau d'ALBERTVILLE -SAVOIE constate la nullité juridique absolue de ce traité constituant le fondement légal de toute autorité administrative juridique et judiciaire sur le territoire de la Savoie (73 et 74), en effet et c'est aujourd'hui très simple à comprendre:
1°) Ce traité n'a pas été enregistré par la FRANCE à l'O.N.U en violation de l'article 102 de la Charte de l'ONU ratifiée le 24/10/1945.
2°) il est de ce fait "tenu pour abrogé" en vertu des dispositions précises et expresses de l'art. 44 §2 et §3 du Traité de PARIS du 10/02/1947 lequel, lui a bien été enregistré par la France qui en est non seulement signataire, mais en plus dépositaire (Traité conclu à... PARIS!)

Ce traité étant un traité d'annexion territorial, le seul moyen pour la France d'échapper à la censure de l'ONU était "d'oublier" de l'enregistrer (la décolonisation est en effet imposée par l'ONU à tous les Etats membres puisque la décolonisation et donc l'abrogation de toutes les annexions, s'inscrit très exactement dans le cadre de la fonction première de cette organisation à savoir: le maintien de la paix et le respect des Droits de l'Homme) . CQFD

Clic sur la video pour la regarder en panoramique:






Original Video - More videos at TinyPic

Maître FABRICE BONNARD, après son entretien avec moi, part pour CHAMBERY, plaider une affaire à la COUR d'appel de CHAMBÉRY.


Le processus de construction du Palais de Justice de Chambéry commencé en 1848 s'est concrétisé le 27 mai 1850 par la pose de la première pierre en présence du roi Victor Emmanuel II qui scella dans une cavité creusée dans la "pierre fondamentale" une cassette en palissandre remplie de pièces d'or et d'argent, ainsi que de médailles frappées à son effigie et à celle du roi Charles Albert.


Les travaux vont durer près de dix ans les locaux étant occupés au fur et à mesure de leur achèvement. Partie de ceux-ci seront utilisés jusqu'en 1982 par des services administratifs extérieurs à la Justice.

Le 29 avril 1860 c'est dans ce nouveau bâtiment qu'est officiellement proclamé le résultat du plébiscite de l'ANNEXION de la Savoie à la France, dans la salle des audiences solennelles.

C'est dans cette salle des audiences solennelles que 150 ans après, jour pour jour, le 22 avril 2009, que Maître FABRICE BONNARD, fait sa plaidoirie pour défendre brillamment son client.




 
Puis à la fin de sa plaidoirie Maître BONNARD présente ses arguments concernant la nullité du traité d'annexion (ces arguments sont dans la vidéo). Le président de la séance donne ordre à l'avocat de se taire,fait couper tous les micros.
Alors Maître BONNARD, avec panache, rend sa robe d'avocat et la dépose sur la table au pied du Président de la salle des audiences solennelles. Ce dernier ordonne à l'avocat de sortir, les forces de l'ordre sont là, réquisitionnés par le Président.
Maître BONNARD sort sous les applaudissement de la salle des audiences solennelles sous les applaudissements de la foule.

Quel panache, quel courage, quel sentiment noble alors que les Français ne savent que compter les sous dans leur porte monnaie. Il est un homme, Maître BONNARD qui vit pour des convictions morales très fortes et je cite la phrase qu'il vient de me dire:
"


"C'est la sottise historique de tous les dictateurs, de faire se dresser contre eux les grandes Âmes"

Friedrich NIETZSCHE

Une seule chose: J'ai eu le courage de le faire....

Voici un exemple à suivre pour les futures générations qui ne croient que dans leur DIEU: l'EURO des sionistes et des francs-maçons tristement oublieux de leurs idéaux!

Commenter cet article