PAPA BENOIT XVI, PELERINAGE, AMMAN, JORDANIE

Publié le par lavapeur


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous donne le message du pape BENOIT XVI, au cours de son pèlerinage en Terre SAINTE, à AMMAN  en JORDANIE.

BENOIT XVI,TRADITION,EGLISE ORIENTALE,PAIX,AMOUR


CITE DU VATICAN, 9 MAI 2009 . La cathédrale melkite St.Georges a accueilli ce soir le Saint-Père qui a célébré les vêpres avec les représentants, prêtres, religieux et fidèles des Eglises catholiques locales, maronite, syriaque, arménienne, chaldéenne et latine. Etait présent l'Archevêque orthodoxe Benediktos Tsikoras. Après le mot d'accueil du Patriarche melkite SB Grégoire III Laham et de son Vicaire jordanien Mgr.Yasser Ayyach, Benoît XVI s'est adressé à l'assemblée: "L'Eglise est un peuple de pèlerins. Elle a été ainsi marquée, à travers les siècles, par des événements historiques déterminants et par des époques culturelles d'importance. Malheureusement, certaines ont parfois été accompagnées par des épisodes d'oppositions théologiques ou d'oppression. En revanche, d'autres ont été des moments de réconciliation renforçant merveilleusement la communion de l'Eglise et des temps de florissants renouveaux culturels auxquels les chrétiens de l'orient ont largement contribué... Tous les chrétiens sont appelés à répondre au commandement du Seigneur...de conduire les autres à le connaître et à l'aimer. Dans les faits, les vicissitudes de l'histoire ont fortifié les membres des Eglises particulières pour remplir ce devoir avec vigueur et se confronter résolument aux réalités pastorales de ce temps".

Rappelant ensuite les liens antiques de ces Eglises avec le Patriarcat d'Antioche et son enracinement au proche-orient, Benoît XVI a dit à ses interlocuteurs: "Aujourd'hui, en tant que minorités disséminées en communautés sur ces territoires, vous êtes reconnus comme les disciples du Seigneur. La dimension publique de votre foi chrétienne ne se restreint pas à la sollicitude spirituelle...à votre peuple, aussi essentiel que cela soit. Mais au contraire, vos nombreuses entreprises inspirées par la charité universelle s'étendent à tous les jordaniens, musulmans comme d'autres religions, ainsi qu'au grand nombre de réfugiés que ce royaume accueille si généreusement... Vos rites liturgiques, votre discipline ecclésiastique et votre héritage spirituel sont un témoignage vivant de votre tradition ininterrompue", a ajouté le Saint-Père rappelant aussi qu'en "imitant le Christ, ainsi que les patriarches et les prophètes de l'Ancien Testament, nous nous disposons à conduire le peuple du désert vers le lieu de la vie, vers le Seigneur qui nous donne la vie en abondance... Ceci marque l'ensemble de vos œuvres apostoliques, dont la variété et la dimension sont grandement appréciées... Votre présence dans cette société est un merveilleux signe de l'espérance qui nous définit comme chrétiens. Cette espérance déborde le cadre de nos communautés chrétiennes. Souvent, vous constatez que les familles appartenant à d'autres religions, avec lesquelles vous travaillez et auxquelles vous offrez un service de charité, partagent des préoccupations et des soucis qui dépassent les frontières culturelles ou religieuses". Ces préoccupations concernent surtout les espoirs et aspirations des parents pour leurs enfants et le Pape s'est ainsi demandé: "Qui, en tant que parent ou personne de bonne volonté, pourrait ne pas être troublé par les influences néfastes si présentes dans notre monde globalisé, notamment les facteurs destructeurs présents dans l'industrie du divertissement qui exploite sans cœur l'innocence et la sensibilité des jeunes et des personnes vulnérables ?".

Enfin, le Saint-Père a encouragé les candidats au sacerdoce et à la vie religieuse et tous les jeunes chrétiens jordaniens: "N'ayez pas peur d'offrir une contribution sage, pondérée et respectueuse à la vie publique de ce pays. La voix authentique de la foi apporte toujours intégrité, justice, compassion et paix !".

Commenter cet article