AHMED RAMI, DIEUDONNE,SIONISME, PARTI ANTI-SIONISTE,JUSTICE

Publié le par lavapeur


L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous donne un aperçu de ce qu'est le sionisme, en lisant l'excellent livre d'AHMED RAMI:
LA DOMINATION JUIVE



Qui est Ahmed Rami ?
Par: Magdy Hussein

 

Ahmed Rami, correspondant pour l'Europe de l'ALSHAAB, est un combattant islamiste d'origine marocaine. Sa vie est en beaucoup de chose typique de sa génération. Il fut accusé de complicité lors d'un putsch raté en juillet 1971 contre Hassan II. A cette époque, Rami était officier dans l'armée marocaine. Il fut condamné à mort mais put s'enfuir à l'étranger. Il fait partie des admirateurs de l'Egypte de Nasser. Rami ne vit pas seulement en Suède aujourd'hui cependant il est devenu citoyen suédois. Dans sa nouvelle patrie, il a créé la station émettrice Radio Islam.

Ahmed Rami voit dans l'Islam le moyen d'unifier les nations arabes. Encore aujourd'hui il continue à avoir la plus grande estime pour l'époque de Nasser. Mais malgré toutes ses passions pour le passé, son regard est pourtant tourné vers l'avenir. Selon lui, l'avenir appartient au mouvement islamique et il fait siennes les idées du parti d'action islamique égyptien. Il travaillera à partir d' aujourd'hui pour notre journal comme correspondant pour l'Europe. Nous l'accueillons avec joie dans les rangs des collaborateurs du ALSHAAB.

Ahmed Rami accomplit en Suède un travail extraordinaire. Pratiquement seul, il lutte là-bas contre l'infiltration sioniste. Rami utilise sa radio émettrice Radio Islam à partir de son logement exigu de 20 mètres carrés (le poste est provisoirement hors d'action pour des raisons financière). Il ne veut pas louer un plus grand appartement car il songe à retourner au Maroc ou dans un autre endroit de sa patrie arabe.

Sous sa plume sont nés quatre livres volumineux en langue suédoise qui démasquent les sionistes. Ce sont des chrétiens suédois qui ont financé leur impression ! En Suède, tout le monde connaît Ahmed Rami. Ses opinions politiques sont discutées au Parlement et jusque dans le Gouvernement suédois ! Sans doute, les organisations juives ont réussi à porter plainte contre lui pour cause de ce que l'on appelle l'antisémitisme et à le faire emprisonner durant six mois. Mais pendant sa détention, il a organisé les émissions de Radio Islam à partir de sa cellule !

Il quitta la prison, devenu combattant convaincu de la résistance antisioniste. Aujourd'hui, il poursuit son combat comme correspondant au sein de l'ALSHAAB. Que Dieu le bénisse et le protège ainsi que tous qui comme lui oeuvrent pour la prospérité de notre nation !

Magdy Hussein,
(
Rédacteur en chef du journal égyptien ALSHAAB )


 

La domination juive
Par: Ahmed Rami



De l'Etre du Sionisme

Le sujet qui est traité dans ce livre est tabou en Suède, comme aussi dans d'autres pays occidentaux : le sionisme, la juiverie et l'état juif d'Israël avec sa fausse démocratie. A cet ensemble de tabous, les média n'osent pas toucher et il n'existe aucun débat public sur ce sujet. Ceci découle des faits suivants que chacun de nous connaît bien.

 

Nous pouvons critiquer et condamner l'enseignement chrétien, le capitalisme et le marxisme selon notre bon plaisir. Nous pouvons mettre au pilori l'ordre social de l'URSS, des USA et de l'Afrique du Sud. Nous pouvons faire un battage médiatique sur l'anarchie ou la monarchie et toute chose semblable sans risquer davantage qu'une réponse par une polémique ou une discussion.

 

Cependant pour notre sujet, il n'existe aucune liberté de pensée : si on analyse les fondements du sionisme et qu'on remet en question son idéologie comme sa domination sur la Palestine, on viole un tabou établi. On a fait quelque chose d'indécent, de criminel même. On n'est plus alors invité à des séminaires de réflexion politique mais bien invité à comparaître devant le tribunal de l'Etat.

 

En tant qu'antisioniste démocratique, on n'est pas seulement personnellement diffamé et accablé par des accusations insensées mais on encourt le danger d'entrer en conflit avec la justice et d'être traîné devant le Cadi comme un malfaiteur. En outre on est traité de fou et de menteur.

 

La critique légalement admise dans chaque démocratie pour un adversaire politique devient ici quelque chose d'infamant, de méchant et pratiquement, de criminel. Paradoxalement, on est accusé de trahir la démocratie, on s'est dressé contre cette démocratie qu'on veut cependant exercer en paroles et en actes.

 

Le sionisme est en fait un phénomène anti-démocratique autant dans sa théorie que dans sa pratique : il est extrêmement chauvin, raciste et exerce une pure violence contre un autre peuple, ainsi il occupe la Palestine au nom de la sécurité du peuple juif et oppresse la population qui y est depuis longtemps établie.

 

L'auteur de ce livre peut dire un brin à ce sujet vu sa propre expérience sur ce qui arrive à un critique de la puissance sioniste. Il a été poursuivi en justice pour " incitation à la haine raciale " et il se trouve en but à des diffamations continuelles. Dans la presse, on le désigne comme " un antisémite enragé ", comme fidèle adepte des bourreaux antisémites nazis et par tous les noms les plus aimables qui soient !

 

Le fait que quiconque examine d'un oeil critique l'idéologie humanitaire raciste des sionistes et l'état d'occupation d'Israël, veut " exterminer les Juifs ", est devenu un refrain de la propagande monstrueuse sioniste qui revient constamment, un mensonge qui est gobé par la plupart des journalistes et auteurs.

 

On se croit revenu plusieurs siècles en arrière à l'époque des croisades ou des grandes guerres de religion lorsque, non seulement des personnes innombrables, mais aussi des peuples entiers étaient emplis de fanatisme religieux et voyaient dans chaque " incroyant ", " hérétique " ou " papiste ", une incarnation de Satan qu'il fallait exterminer sans pitié soit en le convertissant par la torture à la " vraie foi " soit en lui coupant simplement la tête.

 

Comment tout cela est-il possible à notre époque qualifiée cependant si volontiers de siècle des lumières, dans laquelle la raison est reine et qui place la science si haut dans l'échelle des valeurs qu'on est sûr qu'elle pourra résoudre tous les problèmes et tous les conflits !

 

Pourquoi justement un état déterminé, en l'occurrence l'Etat juif d'Israël avec l' idéologie qui le sous-tend, le sionisme qui est sanctifié par l'Ancien Testament (dont les fondements sont la reconnaissance du Peuple élu et l'espoir de la Terre promise), est-il devenu sacro-saint et exclu de toute critique ? En vertu de quoi Israël et le sionisme (un mouvement d'occupation ) sont-ils intouchables comme une vache sacrée ?

 

En vérité une telle mise au point ne doit-elle pas s'allier à une vision politique claire, nécessaire pour trouver des solutions constructives au conflit palestinien ? Et comment tout ceci s'accorde-t-il en particulier, avec la liberté de pensée démocratique et avec le principe de la dignité humaine qu'on estime tellement comme contrepoids aux conceptions totalitaires et au plat conformisme intellectuel ?

Ce sont ces questions difficiles qui sont traitées dans ce livre. Je remercie très cordialement tous les amis qui m'ont aidé à rassembler des faits de même qu'à les exprimer correctement. Sans leurs conseils éclairés et leur soutien, ce livre n'aurait pas vu le jour. Ma gratitude va aussi à ceux qui ont accepté de se mettre à ma disposition pour des interviews avec Radio Islam et qui ont contribué ainsi à un débat constructif.

****

Dans un compte rendu publié par l'Internationale socialiste au sujet de l'anti-sémitisme en URSS on trouve un article d'un journal soviétique, dans lequel on peut lire ce qui suit :

" Le sionisme constitue un empire invisible, mais fort et puissant de gens de la finance et de l'industrie, un empire qu'on ne peut montrer sur aucune carte mais qui existe bel et bien et qui opère à travers le camp capitaliste. Des sionistes - les juifs des USA - possèdent à eux seuls 80% des organismes d'information locaux et internationaux. "

A peu près au même moment, Sigbert Axelson écrivait dans le cahier du Forum Chrétien :

" Les sionistes gouvernent les médias de tout le monde occidental et ils possèdent une hégémonie assurée dans ce domaine. Ils travaillent avec acharnement à empêcher que le large public soit informé objectivement et ils y arrivent habituellement. "

 

Dans un livre récemment paru de l'ancien correspondant Nahost du quotidien Nyheter Ake Ringberg, qui porte comme titre " Du sang à Beyrouth ", l'auteur écrit au sujet de la minorité juive des USA : " Le pouvoir installé des juifs est une menace pour la liberté de pensée et la libre circulation des informations et cette menace s'exprime par des assassinats, des menaces de morts, des incendies provoqués, des diffamations, l'interdiction de réunions, etc. "

 

Radio Islam a dénoncé ce fait par ces mots : La propagande sioniste a pris sous son contrôle les médias les plus importants. Ceci stipule des mesures soigneusement orchestrées :

 

" Les sionistes tiennent entre leurs mains presque toutes les industries cinématographiques américaines, la télévision, la presse ainsi que les éditions de livres, et toutes leurs productions sont répandues dans le monde entier. En Suède aussi, les sionistes ont placé leurs disciples dans le but d'acquérir des positions stratégiques sûres au sein de la police de la pensée. "

***

Mais nous devons savoir que la force d'Israël réside dans notre faiblesse. Les régimes politiques qui règnent dans nos pays peuvent être comparés à des organismes morts, nos gouvernants sont politiquement finis.

Et, au lieu d'abdiquer dans l'honneur, ils se cramponnent au pouvoir et tentent d'entraîner malgré eux leurs peuples dans l'abîme.

Tout d'abord, il nous faut vaincre le despotisme, la décadence et la corruption dans nos coeurs et dans nos peuples !

Au lieu de baisser les bras, nous devons travailler sérieusement pour créer des conditions économiques, politiques, militaires et sociales nécessaires à la victoire de la Justice !

L'avenir appartient aux forces de l'Islam. Le Hezbollah, le Hamas, la Djihad sont autant de réponses de l'Islam au défi sioniste.

L'Islam a commencé au 6e siècle en tant que mouvement culturel et spirituel contre les super puissances de l'époque.

La force militaire de l'Islam s'est accrue en proportion de sa force spirituelle.

Aujourd'hui, capituler devant l'arrogance juive n'est pas une solution .C'est trahir les générations futures.

Même si nous ne pouvons pas aujourd'hui créer les conditions de la victoire, ne soyons pas cependant nous-mêmes les instruments de notre défaite. Le pire que nous puissions faire est de capituler sans résistance.

Chaque " solution " extorquée par la violence, chaque " paix " (capitulation !) seront rejetées par les futures générations.

La seule solution à la question palestinienne réside dans le retour du peuple palestinien dans sa patrie.

 

****

Le sionisme consiste donc en un empire invisible mais gigantesque et puissant de gens de la finance et de l'industrie, un empire qu'on ne trouve sur aucune carte du monde mais qui n'en existe pas moins et qui opère partout dans les camps capitalistes. Des sionistes, les Juifs des Etats-Unis, possèdent 80% des organismes d'information locaux et internationaux.

Ce livre est une critique de notre pensée politique habituelle. La réalité qui se cache derrière la façade " démocratique " est-elle autre chose que la conception du monde inculquée à travers les mass média ? D'après l'auteur, nous vivons déjà sous la dictature camouflée de véritables multimilliardaires sionistes, bien réels, qui par leur contrôle sur l'industrie de la pensée exercent un pouvoir terrible et conspirent à mettre l'humanité en esclavage dans un " Nouvel Ordre Mondial " totalitaire. Le système politique tout entier des Etats-Unis, par exemple, se trouve déjà sous l'autorité des sionistes et ce pays peut être considéré comme rien de plus qu'une colonie d'Israël ! Comme jeune officier des Panzers au Maroc, Ahmed Rami, au début des années 70, prit part à deux essais de renversement de la dictature royaliste corrompue et il dut fuir à l'étranger. Il est aujourd'hui citoyen suédois et il poursuit son combat consciencieux et déterminé comme militant islamiste pour libérer l'humanité et instaurer la justice sociale.


Commenter cet article