Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DOMINIQUE STRAUSS-KAHN, COURCHEVEL, DUBRULE, PELISSON, NOGENTIL, SOFITEL, VIOL, ECHO DES MONTAGNES, CHRISTINE LAGARDE, FMI, PERMIS DE CONSTRUIRE, SAVOIE INDEPENDANTE, FREDERIC BERGER, SAVOISIEN,

Publié le par lavapeur


L’ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous donne la suite de "DSQ" sur la station très riche de COURCHEVEL!!!!

DSK aurait invité dans sa suite deux employées du Sofitel, qui ont refusé,les $$$$$!!!!!

Deux employées de l'hôtel Sofitel de Manhattan ont affirmé à la police avoir été invitées, séparément, par Dominique Strauss-Kahn à venir dans sa suite, ce qu'elles ont refusé de faire, la nuit précédant son arrestation.

 

ACCOR?

 

Paul Dubrule, né le 6 juillet 1934, est président du conseil de surveillance du Groupe Accor.

Diplômé de l'Institut des hautes études commerciales de l'Université de Genève, Paul Dubrule est, avec Gérard Pélisson, cofondateur et coprésident de la chaîne hôtelière Novotel en 1963. Coprésident du groupe Novotel de 1971 à 1983, il est ensuite coprésident d'Accor, de 1983 à 1996, puis coprésident du conseil de surveillance d'Accor depuis 1997.

Maire de Fontainebleau de 1992 à 2001, Paul Dubrule a été sénateur, élu de Seine-et-Marne, de 1999 à 2004. Il est également resté président d'Entreprise et Progrès pendant 10 ans (de 1997 à 2007), cofondateur du World Travel and Tourism Council (WTTC), membre du Comité de soutien de l'Institut Turgot et membre du Bureau et du Conseil d'orientation de l'Institut de l'entreprise.

En 2006, il procède à une expatriation fiscale en quittant la France pour résider à Genève en Suisse. Soumis au forfait fiscal suisse, l'ancien sénateur UMP estime ainsi avoir économisé l'équivalent de 3,3 millions de francs suisses d’impôts par an, soit près de 2,3 millions d'euros.

 

Gérard Pélisson est le co-fondateur du groupe Accor et l'actuel président de l’Institut Paul Bocuse.

Il est ingénieur diplômé de l'Ecole centrale de Paris (promotion 1955) et du MIT.

. L'un des soutiens de Charles Millon, il a été parrain de l'Ecole internationale de commerce et développement 3A en 1993.

Il est le président de l'Union des Français de l'étranger depuis 1997.Pour aider CHRISTINE LAGARDE a en être le député!!!!!


Paul et Géranrd ont réveillé SARKOKAKA à 1h du matin pour lui rendre compte du piège dans lequel "DSQ" est tombé!

 Pas mal pour des copains du COUAC 40.

Mais c'est pas tout: PAUL et Gérard sont de vieilles connaissances de votre rédacteur en chef chéri et notamment sur COURCHEVEL, station très riche où ils ont obtenu des terrains très chers pour construire des chalets, très chers, malgré le droit de vue des riverains. Avec magouille and co , ils ont obtenu le permis de construire de faux chalets sur des terrains qui ont été rehaussé avec de la terre de remblai, ce qui est interdit ,par la loi montagne.

 

Sachant que CARLA et sa famille investissent dans la station sur des terrains appartenant aux SAVOISIENS, terrains inconstructibles, sauf pour HERVE GAYMARD, patron des con--tribuables savoisiens, vous comprendrez pourquoi PAUL et Gérard aiment SARKOKAKA et détestent "DSQ", à tel point de lui foutre des putes entre la jambe, activité normal pour certains établissmrents hôteliers, qui ont des "casinos" comme par hasard.

Ces dames se mettraient sur le Tapie vert?


Dominique Strauss-Kahn à son arrivé au tribunal le 1er juillet 2011 à New York

Le journal ajoute qu'outre ces deux employées, une caméra vidéo a filmé cette même nuit l'ancien patron du FMI "monter dans un ascenseur vers 01H20 avec une femme qui ne travaillait pas à l'hôtel".

Cette personne a pu être identifiée, mais "elle a refusé de répondre aux questions des enquêteurs" sur le but de sa visite, poursuit le New York Times, citant une source policière sous le couvert de l'anonymat.

Ces différents faits se sont produits dans la nuit du vendredi 13 mai au samedi 14 mai. Au matin, M. Strauss-Kahn a commandé un petit-déjeuner pour une seule personne à 09H24, indique le New York Times.

"DSK" a été interpellé quelques heures plus tard samedi, après une plainte d'une femme de chambre de l'hôtel qui l'accuse de crimes sexuels.

M. Strauss-Kahn a été libéré sur parole le 1er juillet. Le récit erroné de la femme de chambre, révélé par le bureau du procureur de Manhattan Cyrus Vance à l'occasion d'une audience le 1er juillet, paraît compromettre la tenue d'un procès de Dominique Strauss-Kahn, tandis qu'un abandon pur et simple des charges semble désormais possible.

Le bureau du procureur a indiqué mercredi que l'enquête se poursuivait et que les charges étaient maintenues, à l'issue d'une réunion avec les avocats de l'ex-patron du FMI.

Commenter cet article