FRANCE, PARTI ANTISIONISTE, LE PARTI DE GAUCHE, JEAN-LUC MELENCHON, CRIF, MRAP, TEL-AVIV, JERUSALISME, FRANC-MACON, SIONISME, ECHO DES MONTAGNES

Publié le par lavapeur




L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier du jérusalisme, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Voici le dernier communiqué du parti antisioniste, très révélateur de la vie politique française aux ordres de TEL AVIV!

Grande-Synthe,
Le 11 novembre 2010

Mélenchon : l’homme de la « gauche de la gauche » désigné par le CRIF

Depuis quelques temps, Jean-Luc Mélenchon (Président du Parti de Gauche) a su se
mettre sur le devant de la scène politique et médiatique, utilisant un ton disparu de la gauche
française avec la mort – politique et naturelle – de Georges Marchais. L’astuce consiste
à « parler vrai, parler fort ». Bref, à dire ses quatre vérités à tout le monde : journalistes,
patrons, hommes politique… Mais il y a des domaines où notre champion des opprimés ne
s’aventure jamais. Quel silence en effet, et quelle discrétion, quand il s’agit d’Israël, du
sionisme, de la Palestine, de l’Iran ou de l’Afghanistan ! Il est vrai qu’ayant fait équipe avec
Julien Dray, et ayant participé aux dîners du CRIF, notre « révolutionnaire » connaît la
musique. Il sait d'ailleurs très bien qui en écrit les paroles, et ne prendra jamais le risque de
déplaire au lobby sioniste et être marginalisé par les médias. Un dimanche après-midi chez
Michel Drucker suppose après tout un minimum de bonne conduite : il y a chez les « gens du
monde » (de leur monde, bien-sûr) des sujets qu’on n’aborde surtout pas !

Nous aurions pourtant aimé que Jean-Luc Mélenchon s’exprime sur Gaza, sur les
agressions israéliennes, sur les onze mille détenus palestiniens emprisonnés par la
« démocratie » sioniste… Nous aurions aimer qu’il nous dise ce que lui, le combattant de la
laïcité, pense d’un État colonial qui prétend tirer sa légitimité de notions telles que « Terre
promise » ou « Peuple élu » : notions récemment condamnées par le Synode des évêques du
Moyen-Orient (lire à ce sujet notre article du 28/10/10). Serait-il moins laïque que certains
évêques lorsqu'il s’agit d’Israël ? Il est vrai qu'il fait partie de ces laïques qui remarquent la
croix et le croissant, mais jamais ces « rabbins » sionistes qui approuvent les bombardements de
Gaza au phosphore blanc… Il pourrait également nous expliquer pourquoi le dîner du CRIF est
devenu le deuxième temps fort de la vie politique française, après l’élection présidentielle. Il
pourrait nous dire tant de choses… si seulement le lobby n’était pas là pour lui écrire sa
partition !

M. Mélenchon est tout sauf naïf. Son passé, du trotskisme à la Mitterrandie, jusqu’au
gouvernement Jospin (qui a insulté la Résistance palestinienne lors d’un voyage en
Cisjordanie), lui a donné une grande expérience de la vie politique. Et aujourd’hui, il cherche à
occuper le créneau que le PCF (Parti communiste français), dans son interminable agonie, a
laissé vide. Le sionisme, qui a horreur du vide, a ainsi trouvé l’homme de la situation pour cette
frange non négligeable de l’opinion publique française. Après Olivier Besancenot qui a fait
pschitt, il fallait bien trouver un remplaçant plus expérimenté, plus sérieux (Mélenchon est
sénateur !) et plus crédible pour maintenir la gauche de la gauche dans le passage clouté définipar le lobby sioniste.

Nous reviendrons sur ce Monsieur, car nous nous attendons à ce que certaines officines
dites antisionistes cherchent à lui apporter un certain nombre de voix des milieux populaires,
qui sur le fond partagent nos opinions mais se laissent encore tromper par ce genre de
manœuvres. Il est toujours instructif de gratter un peu ces pseudo-révolutionnaires (Parti de
Gauche, NPA, PCF…), car on y trouve toujours la trace d’une laisse qui conduit
immanquablement au lobby sioniste ! Nous les reconnaissons d'ailleurs à ceci : ils n'admettent
jamais l’existence d’un lobby sioniste en France. Jean-Luc Mélenchon a un blog : que ceux qui
doutent de notre analyse lui posent les bonnes questions ! Ils auront assurément droit à un
numéro d’équilibriste…
Parti Anti Sioniste

Commenter cet article