GAZ SARIN, SYRIE, SATAN, DIEU, JESUS, AMOUR, PAIX, EDITH PIAF, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Publié le par lavapeur

Et les armes chimiques israéliennes, qu’est-ce qu’on en fait ?

Dis-moi FRANÇOIS HOLLANDE ,

Dis-moi LAURENT FABIUS,

Dis-moi BARACK  HUSSEIN OBAMA?


Des documents de la CIA révèlent des réserves israéliennes d’armes chimiques et biologiques. Au moins aussi inquiétant, n’est-ce pas, que toutes les armes chimiques détenues et livrées par nos pays occidentaux à de nombreux pays. Pour en faire quoi, au fait, une fois qu’ils les ont achetées ?

 

Armes fournies par la FRANCE!!!!!

 

 

 Le centre de fabrication d’armes chimiques et d’armes nucléaires israéliennes, à Dimona. Photo : sodahead.com 

 

Publié par le site www.info-palestine.net :

 

"Un document de l’Agence centrale de Renseignements américaine, révélé lundi par le magazine Foreing Policy, montre que l’agence US détient une preuve formelle remontant au moins aux années quatre-vingt qu’Israël possède un stock d’armes chimiques et biologiques.

Il montre que, en plus de la constitution d’un arsenal nucléaire estimé à trois cents armes nucléaires durant les années soixante et soixante-dix, l’armée israélienne a développé des réserves importantes d’armes chimiques et biologiques.

 

Le document, de 1983, stipule que les satellites espions des États-Unis ont identifié « un centre de fabrication et un centre de stockage probablement de produits neurotoxiques CW (chemical weapon)… dans la zone sensible de stockage de Dimona, dans le désert du Néguev. D’autres fabrications d’armes chimiques existeraient aussi au sein d’une industrie chimique israélienne bien développée. »

 

« Même si nous ne pouvons confirmer si les Israéliens possèdent des agents chimiques mortels » ajoute le document, « plusieurs indicateurs nous amènent à penser qu’ils ont à leur disposition au moins des agents neurotoxiques persistants et non persistants, du gaz moutarde, et plusieurs agents anti-émeutes, ainsi que les systèmes de lancement appropriés. »

Israël a signé la Convention sur l’interdiction des armes chimiques, mais le parlement israélien n’a jamais ratifié le traité. Israël n’a jamais non plus ouvert son centre nucléaire ni ses réserves d’armes chimiques aux inspections internationales, rappelle-t-on.

11 septembre 2013 - IMEMC et News - traduction : Info-Palestine

 

http://www.info-palestine.net/spip....

 

Et la déclaration, ce mercredi, de Netanyahou qui a largué des bombes au phosphore sur la population gazaouie : 

 

« À présent, il faut s’assurer que le régime syrien démantèle son arsenal d’armes chimiques et le monde doit garantir que ceux qui utilisent des armes de destruction massive en paieront le prix », a déclaré Benyamin Netanyahou, dont les propos étaient diffusés par la radio militaire. « Le message reçu en Syrie sera entendu à Téhéran », a-t-il ajouté en référence au programme nucléaire iranien, lors d’une cérémonie militaire, qualifiant l’utilisation d’armes chimiques de « crime terrible, crime contre l’humanité ». 

 

CAPJPO-EuroPalestine

 

Notes de l'Echo des Montagnes

 

Votre rédacteur en chef a essayé de publier cet article sur le site du sioniste "fesse-bouc", voici sa censure:

 

Vous ne pouvez pas publier ce contenu car il contient un lien bloqué

Le contenu que vous essayez de partager contient un lien que nos systèmes de sécurité ont détecté comme dangereux :

echosdesmontagnes.blogspot.com


 

Commenter cet article