IRAN, BAGDAD, ATTENTAT, USRAËL, PARTI ANTISIONISTE, YAHIA GOUASMI, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Publié le par lavapeur


L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier d'Usraël, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Voici le communiqué du président du parti antisioniste, M.HAYIA GOUASMI:

Grande-Synthe,
Le 03 novembre 2010
Attentat à Bagdad : L’Usraël coupable

Ce dimanche 31 octobre 2010 à Bagdad, à la veille de la Toussaint, un attentat
criminel a été perpétré contre la cathédrale syriaque Notre-Dame du Perpétuel Secours, faisant
58 morts et 78 blessés. Le Parti Anti Sioniste condamne fermement cet attentat. Ce type
d’agression contre une communauté religieuse était inconnu au Moyen-Orient avant
l’occupation américaine, qui ne cherche qu’à réveiller et développer les haines
confessionnelles. Nous tenons à dire à nos concitoyens, et en particulier aux chrétiens, que cette
agression porte selon nous la signature du sionisme. Le projet sioniste a en effet toujours
souhaité un Moyen-Orient balkanisé, divisé en petites entités confessionnelles ou ethniques
faciles à contrôler. C’est là un vieux principe colonialiste : diviser pour mieux régner.

Ainsi en Irak, les États-Unis ont apporté dans leurs bagages des sectes évangélistes,
ayant toutes la particularité – ce qui n’étonnera personne – de soutenir la politique nord-
américaine et… Israël. Ces « chrétiens » évangélistes se situent bien-sûr en dehors des
véritables Églises traditionnelles : catholiques, orthodoxes, nestoriennes, syriaques, etc. (toutes
présentes au Moyen-Orient depuis les origines même du christianisme). Les chrétiens arabes
ont toujours entretenu de bonnes relations avec leurs compatriotes musulmans, jusqu’à ce que
l’USraël infecte la région avec ces sectes évangélistes et pro-sionistes. Elles sont le bras soi-
disant religieux de la CIA, et le bras soi-disant chrétien de Tel Aviv. Leur but est en réalité
simple : diffuser une propagande anti-musulmane, de façon à opposer le monde chrétien (le
vrai !) et le monde islamique. Ces sectes assimilent ainsi systématiquement islam et terrorisme,
comme on le fait à Tel Aviv et dans les milieux sionistes.

Dotés de moyens financiers importants, les « chrétiens » évangélistes cherchent à
déstructurer les communautés traditionnelles du Moyen-Orient, musulmanes ou chrétiennes, au
moyen de prétendues aides « humanitaires ». Au fond, leur objectif est clair : attiser les conflits
communautaires et confessionnels, dans le cadre de ce qu’ils appellent « le choc des
civilisations ». Il s’agit en réalité du remodelage du Moyen-Orient, commencé par George Bush
et poursuivi par Barack Obama, sous la tutelle bien-entendu du sionisme et d’Israël.

Nous condamnons donc avec la plus grande fermeté ce lâche attentat, et nous
désignons aux Français les véritables responsables : les Américains et le sionisme. Nous savons
à qui profite la théorie du « choc des civilisations » opposant islam et christianisme. Les
attentats et autres agressions contre les chrétiens du Moyen-Orient font partie intégrante de ce
plan. Tout cela se produit à un moment où l’Église catholique et le pape Benoît XVI prennent
leur distance vis-à-vis du sionisme et d’Israël. La récente condamnation des évêques
catholiques du Moyen-Orient, concernant l’utilisation abusive de la religion par les sionistes

afin de justifier leur colonisation et leur occupation de la Palestine (de toute la Palestine !),
montre bien l’hostilité croissante entre le Vatican et Tel Aviv. Et après cet attentat de Bagdad, il
convient bien de se demander à qui profite le crime…

Le Parti Anti Sioniste constate que la méthode utilisée au Moyen-Orient, à savoir
l'opposition entre chrétiens et musulmans, est également pratiquée en Europe, et en particulier
ici en France. On a l’impression que dans notre pays, certaines officines préparent depuis
longtemps le climat à de tels affrontements. C’est pourquoi, le Parti Anti Sioniste tient à
désigner les véritables responsables de ces tensions, à savoir le sionisme et ses lobbies, et
appelle tous les Français – chrétiens, musulmans, juifs, agnostiques – à ne pas tomber dans le
piège qui leur est tendu.
Yahia Gouasmi Président du Parti Anti Sioniste

Commenter cet article