JAMEL DEBBOUZE, BURQA, RELIGION, ISLAM, RACISME, XENOPHOBIE

Publié le par lavapeur

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et un droit international, continue sa lutte pour la LIBERTÉ.

Cette LIBERTÉ ne se saucissonne pas, nous avons le droit de nous vêtir comme nous voulons, donc le port de la burqa doit être libre, d'autant plus que la liberté de religion est un droit constitutionnel.

Si on interdit la burqa, il faut interdire aussi le casque intégral, la soutane, les clochers des églises catholiques etc.

   JAMEL DEBBOUZE  nous déclare publiquement:

  

Sur la burqa, Jamel Debbouze dénonce un débat xénophobe

FRANCE | "La burqa n'est même pas un épiphénomène, ça concerne 250 personnes : qu'est ce qu'on vient nous faire chier avec ce truc", a estimé l'humoriste Jamel Debbouze sur France Inter mardi, dénonçant un débat "xénophobe"


"Encore une fois, c'est xénophobe, voilà. Et les gens qui vont dans ce sens là sont des racistes", a ajouté l'humoriste à propos des préconisations de la mission parlementaire sur le voile intégral rendues mardi.

Jamel Debbouze a également fustigé le débat "schizophrénique" sur l'identitié nationale qu'il a qualifié d'"insulte".

"Comment? J'ai encore à me justifier d'habiter dans mon pays", s'est-il insurgé. "C'est schizophrénique. Pointer quels sont les bons Français, les mauvais Français ça me dégoûte. La France a aussi un nouveau visage et il ressemble étrangement au mien et il faut que ça rentre dans les cerveaux", a-t-il ajouté.

Pour l'humoriste, "c'est dangereux, c'est électoraliste et c'est stérile comme débat."

Commenter cet article