Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JUSTICE, SAVOIE, CORSE, CLEARTREAM, PROCUREUR, GENDARMERIE,NICOLAS SARKOSY, DOMINIQUE DE VILLEPIN

Publié le par lavapeur


L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et un droit international, exige la démission et le départ de tous les procureurs de la République Française,en SAVOIE et  en CORSE surtout, en vertu de l'arrêt suivant de la Cour Européenne des Droits de l'Homme :

"Les motifs retenus dans l'arrêt Medvedyev contre France le 10 juillet 2008 par la Cour européenne des droits de l'homme (selon lequel le procureur de la République n'est pas une autorité judiciaire, car il manque d'indépendance à l'égard du pouvoir exécutif) laissent à penser que la présence de celui-ci au procès est de nature, selon les termes de l'arrêt, à polluer la juridiction du jugement, a fortiori si le représentant du ministère public est un proche du président de la République.

Le "PETIT ROBERT" donne la définition suivante du procureur: un intercesseur!

Toujours selon ce dictionnaire "intercéder" signifie: intervenir, user de son influence, c'est à dire intercéder en faveur de quelqu'un, pour quelqu'un".

MAIS BON DIEU, c'est CLAIR, comme Clairstream, cela veut dire en claire: intercéder en faveur de NICOLAS SARKÖSY de NAGY-BOCSA pour NICOLAS SARKÖSY!

                  Pourquoi tu tousse MARIN, arrêtes ta marinade, la sauce ne prend plus!!!!!!


                                       QU'en pense MME EVA JOLY?

Clearstream: "parfaite illustration de l'absence d'indépendance du parquet"affirme Eva Joly

L'ancienne juge d'instruction Eva Joly estime que la décision du procureur Jean-Claude Marin de faire appel dans l'affaire Clearstream est la "parfaite illustration de l'absence d'indépendance du parquet", dans un entretien accordé dimanche au JDD.

Eva Joly le 10 décembre 2009 à Oslo

M. Marin a annoncé vendredi son intention de faire appel de la relaxe de Dominique de Villepin, assurant que cet appel n'était pas la marque d'un "acharnement sarkozyste".

Pour Eva Joly, qui a notamment instruit l'affaire Elf, cet appel "est la parfaite illustration de l'absence d'indépendance du parquet" à l'égard du pouvoir politique.

"Pour convaincre l'opinion publique qu'il a agi en toute indépendance, nous pourrions demander à Jean-Claude Marin de rendre publics tous les rapports et toutes les notes administratives qu'il a forcément transmises à sa hiérarchie comme c'est l'usage dans les dossiers sensibles"!!!!!!!!!!!!!CHICHE!!!!!!!!!!!!!!!!

L'ancienne magistrate se dit par ailleurs "mal à l'aise de voir qu'il annonce sa décision de faire appel à la radio( privée) dès le lendemain du jugement, alors qu'il avait dix jours pour réfléchir".

 

Maintenant nous allons consulté le dictionnaire le "MICHEL LANGINIEUX" pour une autre définition plus intellectuelle du mot procureur et voici sa réponse:

" Tous à la même enseigne".

À preuve du contraire (le procureur de Nice).
Pas un n'a pris l'initiative de demander l'ouverture d'une enquête pénale sur l'amiante,
en 100 ans. À quoi servent-ils : ils servent qui ces procureurs serviles ?

   À défendre les intérêts de cette société corrompue jusqu'au trognon ?

L'on y tue, triche, ment et salit facilement, grâce à ces serviteurs fonctionnaires jusqu'à
la perversité, sous mentalité d'école primaire aux ordres !

                           À veiller à l'exécution des Lois ?

Quand ils servent les lois du Prince des lieux communs et celui du Veau d'Or ?
Quand ils exécutent leurs concitoyens sur tous les plans : moral, physique, civique ?
En non-application du droit, occasionnant la mort de millions de victimes ?

                       À veiller à l'exécution des décisions judiciaires ?

Avec délectation, férocement robotisés, prêts à suivre sans questionner jamais.
Telle une armée cotteleuse, déguisée, obéissante, décorée. Tenue. Ritualisée. Mécanisée.
Sous emprise.
Les automatismes porcins de ces Procs ont pris la place de l'Ordre, du Droit Commun.
Ils passent à l'acte pour maintenir l'immobilisme.
Ils garantissent la mainmise, par des sanctions.
Ils instituent l'avidité et le lucre.
Ils protègent le plus et davantage.
L'argent avant les gens, avant les enfants.
Pouvoir absolu, suprême, tyranique sous autoritatisme.
Niés d'une seule gifle - VLAN - par la Cour de Strasbourg.
Enfin."
                                                                          Michel

L'EDM va vous livrer son analyse juridique, après consultations de son équipe de juriste de droit sarde.

La FRANCE n'est pas une démocratie, car elle ne répond pas au critère démocratique inscrit dans la déclaration des droits de l'Homme de 1789 en son article XVI:

Article XVI

Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

En effet il n'y a pas séparation des pouvoirs, le procureur obéit à l'exécutif.
De plus il n'y a pas de démocratie, car il n'y a que 2 pouvoirs en FRANCE: l'exécutif et le législatif. Le judiciaire n'est qu'une autorité.
Montesquieu définissait la démocratie par la séparation des 3 pouvoirs.

Les gendarmes sont donc une milice privée aux ordres des politiques maçonniques sataniques et doivent donc démissionner ou être démissionner.
 La SAVOIE nous donne l'exemple type de cette milice privée: en effet les SAVOISIENS ont recouvert les radars de capote (pour éviter leur multiplication?) et n'ont jamais été poursuivi par la justice et surtout pas par les gendarmes aux ordres.D'autant plus que ces savoisiens sont connus, les photographies de leurs actes et le compte rendu de leurs actions se trouvent dans la presse local et notamment dans l'excellent journal " la SAVOIE" article couvert par un pro, MR LUC MONGE!!!!
Car ces savoisiens là, sont aux ordres des politiques maçonniques sataniques pervers du coin, donc jouissent de l'immunité gendarmesque et procuresque et HORTEFESQUE"!

Clic sur la photographie pour l'agrandir:


Les gendarmes sont aux ordres du politique: un exemple de plus:
Le gendarme LETERNITE de la brigade de Tarin de la SAVOIE OCCUPEE, a pratiqué une violation de domicile de nuit et a mis une prune sur un véhicule stationné en propriété privée avec l'aide de la justice qui lui donne raison.
Ce "P.V", illégal est révélateur des milices privées aux ordres, outre la gendarmerie il y a aussi la peau-lice (qui se lave au savon de marseille, peuchère); en effet les poulagats font des faux en écriture public, car ils mentionnent sur la feuille de recouvrement: "jugement du tribunal de police": il n'y a pas de jugement, car il n'y a pas de tribunal: un simple coup de tampon et vlan passez-moi le jugement avec la complicité du parquet glissant d'ALBERTILLE et du procureur (qui n'existe pas) "OUVREZ LA CAGE AUX OISEAUX". C'est ce qu'on appelle en SAVOIE un jugement contradictoire avec assignation des parties et avec droits de la défense de se défendre; dans une démocratie oui, mais en territoire occupée de la SAVOIE, NON!!!!

Pour en revenir à l'affaire , faussement appelé CLEARSTREAM (cette banque de compensation excerce une activité légale!), le procureur MARIN n'a pas le droit de faire appel, car il n'a pas la capacité juridique pour le faire, n'existant pas en référence à l'arrêt de la COUR EUROPEENNE. Donc son appel est illégale, entâché de nullité, c'est sans appel!!!!!

                                  Qu'en pense la garde des sots , MICKETTE MIAM-MAIM????

                                                           CONCLUSION de l'EDM:

                                                                 L'INJUSTICE EST UN METIER!!!

                                                         Les procureurs doivent démissionner!

                                                              Les gendarmes aussi, car aux ordres du procureur qui n'existe pas!

                                                                     Marin, procureur inexistant n'a pas le droit de faire appel, ni du pied gauche, ni du pied droit!

Le préfet de la SAVOIE, REMI TUE-HAUT doit être relevé de ses fonctions, car complice des savoisiens, ne les sanctionnant pas, car il est censé être le représentant de l'ETAT Occupant Français.

Le ministre de l'intérieur de la FRANCE, BRICE de SARKÖSY doit démissionner pour complicité avec les Savoisiens, étant d'accord de ne pas les sanctionner, car il est imaginable que le préfet d'occupation ne lui ait pas rendu compte, ayant à sa botte maintenant les "R.G."et la gestasi!!!

                               CONCLUSION DE LA CONCLUSION:

Tous des cons!  Tous des maçonniques sataniques pervers!

Tous les spécialistes du droit de l'injustice, invités sur les chaînes sionistes de propagande de la télévision dite française, tous les journalistes, POUJADE, APATHIQUE ,BOLIDE ROUGE, bref tous les journaleux à la soupe, ont déclaré qu'il y a soit appel soit pas appel. Des ignares dont le cerveau est bouché par la propagande sioniste.

 Car l'ECHO des MONTAGNES vous prouve qu'il y a une autre solution juridique à l'affaire "CLAIRE-TORRENT": c'est  la TIERCE OPPOSITION.

L'ECHO des MONTAGNES, spécialiste du droit-droit SARDE et Franchouillard tordu, FERA DONC "TIERCE OPPOSITION" pour connaître les vrais commanditaires de ce blanchiment d'argent et de ces lettres d'évidence (power of found) dont auraient bénéficié certaines personnes figurant sur certaines listes de "CLAIRE-TORRENT".

 

                             CON-CLUSION DE LA CON-CLUSION DE LA CON-CLUSION!

 

 

              Article 35 du texte de 1793 :

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple,
le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Ecoutons ANTOINE CIOSI, ami de la LIBERTE, ami et défenseur du Peuple CORSE.

Dans cette chanson vous pouvez remplacer le mot "CORSE" par celui de la "SAVOIE", ou par celui de la "BRETAGNE" ou par celui de la "Polynésie Française": le sens fort du message de CIOSI ne sera pas altéré, loin de là !

 


















Original Video - More videos at TinyPic

Commenter cet article