KOUCHNER, FRANC-MACON, JERUSALISTE, SIONISTE, BOYCOTT

Publié le par lavapeur

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, vous donne la définition du KOUCHNER, ministre des affaires qui lui sont étrangères:

" Un tiers, tiers mondiste,
Deux tiers mondains" !

Kouchner égal à lui même

Lors du "point presse" du quai d’Orsay, ce lundi, le porte-parole du ministre des affaires étrangères a été interrogé sur l’arrêt que vient de rendre la Cour Européenne de Justice concernant l’importation des produits des colonies israéliennes. On appréciera la capacité de nos dirigeants à répondre n’importe quoi.


Question : La Cour européenne de justice dans un arrêt prononcé jeudi dernier considère que les marchandises originaires des colonies israéliennes en Cisjordanie ne peuvent bénéficier du régime douanier préférentiel accordé par l’Union européenne à Israël. Pensez-vous que cet arrêt peut faire jurisprudence ?

Réponse : L’arrêt de la Cour de Justice des Communautés européennes dans l’affaire Brita confirme le dispositif actuellement mis en place dans le cadre de l’accord d’association avec Israël, selon lequel les produits originaires des colonies israéliennes ne peuvent bénéficier du régime douanier préférentiel prévu dans cet accord.

Cet arrêt est cohérent avec les conclusions du Conseil Affaires étrangères du 8 décembre dernier.

Nos commentaires :

1) Le quai d’Orsay trouve cela cohérent, mais la France continue à accorder ces privilèges douaniers aux produits des colonies israéliennes, puisqu’ Israël ne mentionne même pas l’origine des produits exportés.

2) Les produits issus de l’exploitation de territoires occupés par une puissance occupante constituent un crime de guerre, selon les Conventions de Genève. Donc les produits des colonies israéliennes sont illégaux et ne peuvent en aucun cas être importés, avec ou sans taxes !

STOP A LA COLLABORATION AVEC L’OCCUPANT ISRAÉLIEN et USRAELIENS !



Commenter cet article