LAMENTATION, ISRAËL, PALESTINE, SAVOIE, NOUVELLE REPUBLIQUE, CHERIF ABDEDAÏM, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Publié le par lavapeur

Voici un article remarquable de notre confrère CHERIF ABDEDAÏM, journaliste à la NOUVELLE RÉPUBLIQUE d'ALGER.


                                                                  "Lamentations" 



Hugg !

 

 Le gendarme du Moyen-Orient a parlé ! Le régime sioniste provoque, il menace, il tue, il peut se permettre toutes les folies génocidaires tout en méprisant la communauté internationale. La vraie communauté internationale et non celle qui s’unit pour déstabiliser des pays souverains et esquive le problème palestinien.

 

Les récentes déclarations de Netanyahou font foi quant au mépris affiché par le régime sioniste vis-à-vis des instances onusiennes. Rappelons-le, ce dernier avait qualifié de « honteuse »  la décision du Conseil des droits de l’homme d’enquêter sur les colonies israéliennes en Palestine occupée.

 

Le ridicule n’ayant jamais tué, ce régime d’apartheid qui « n’a de leçons à recevoir de personne » (dixit Ariel Sharon),vient de menacer le Liban. Selon le quotidien israélien Haaretz « Israël repoussera avec une extrême violence quiconque s'approchera de ses frontières », ont affirmé les autorités de l'État hébreux dans des messages à l'adresse de la Syrie, du Liban de la Jordanie et de l'Autorité Palestinienne. Selon Haaretz, c'est l'Iran qui « tire les ficelles de cette manifestation » Voilà encore une nouvelle chansonnette pour faire monter la tension dans la région. Bien entendu, le dossier iranien est devenu cette pincée de sel qui agrémente la soupe aux lentilles sioniste.

 

Outre l’apartheid et autres conditions infernales qu’endurent les Palestiniens, voilà, maintenant qu’ils sont interdits de protestations. Une interdiction qui s’adresse notamment aux pays limitrophes.  Bientôt, le régime sioniste leur dicterait leur plat du jour ; et pourquoi pas ?

 

Rappelons-nous les événements du 15 mai dernier qui ont occasionné la mort de 10 Palestiniens à l’occasion de la commémoration de la Nakba.

 

 Dans ce contexte, le 30 mars prochain verra une grande manifestation  où près de 500.000 personnes sont attendues. Une « parade » contre la judaïsation de la ville sainte.  Que ferait le régime sioniste dans ce cas ?
Irait-il jusqu’à bombarder ces paisibles civils parce qu’ils ont opté pour la défense du droit des opprimés ?

Le régime sioniste trouverait-il un « alibi » pour  tester  ses nouvelles armes  comme il l’avait fait récemment en incinérant à coups de missiles 25 Palestiniens dans la Bande de Ghaza ? A ce propos, certaines sources avancent que : « L’armée israélienne utilise la Bande de Ghaza pour tester son système de défense anti missile Iron Dome financé par le Pentagone et déployé à plusieurs endroits au dessus du territoire palestinien colonisé par les Juifs sionistes. » 

 

Pour sa part, la presse israélienne  a rapporté  que les opérateurs du Iron Dome travaillent actuellement sur l’amélioration des capacités d’interception de ce système anti missiles pour que ce système puisse intercepter des missiles ayant une portée plus grande. Apparemment, l’Iranophobie, tend  à se chroniciser, ce qui nous rappelle l’histoire du loup et du chien. 

Chemin faisant, le loup s’effrayait à chaque feuille qui tombait. Et pourquoi ? « Parce que tout le monde me chasse », disait-il. Oui, chers lecteurs, le régime sioniste est effrayé par les moindres  murmures.  Les voix des futurs manifestants risquent de l’abasourdir.

 

 En attendant,  laissons-le dans ses  « lamentations ».

 

Chérif Abdedaïm

Commenter cet article