MARTIN LUTHER, BENOIT XVI, VATICAN, OECUNEMISME, FOI, CHRETIEN, ECHO DES MONTAGNES

Publié le par lavapeur


L'ÉCHO des MONTAGNES vous demande avec insistance de cliquez sur le lien ci-dessous, pour pouvoir lire intelligemment ce qui suit et ne pas être emmerder par les jérusalistes:


 

LIBERTE DE LA PRESSE, LIBERTE D'EXPRESSION, LIBERT...


SPOLIATIS ARMA SUPERSUS


 

Cliquez sur l’horloge :


 

Calendrier et horloge de l'EdM



                        DÉLÉGATION LUTHÉRIENNE ALLEMANDE

 


CITE DU VATICAN, 24 JAN 2011.


Ce matin, Benoît XVI a accueilli une délégation de l'Église évangélique luthérienne d'Allemagne, dans le cadre de la semaine de prière pour l'unité. Il a rappelé que le dialogue entre les deux Églises remonte à une cinquantaine d'années et que, "malgré des différents théologiques fondamentaux, de grands pas ont été fait en direction de l'unité avec la mise en place d'une spiritualité commune que vivifie la foi". Puis il a rappelé à ses hôtes que certains voient un affaiblissement de l'effort pour parvenir à l'objectif commun de la pleine communion. Il partage "la préoccupation de nombreux chrétiens pour lesquels les fruits de l'action oecuménique ne sont pas assez visibles", rappelant que le dialogue, "sous la conduite de l'Esprit, demeure l'instrument premier pour surmonter les obstacles. La discussion théologique demeure donc capital pour faire avancer la résolution des questions restées en suspens".


Puis le Saint-Père a rappelé la nécessité d'une attitude commune face à la défense de la dignité de la personne et aux grandes questions touchant à la famille, au mariage et à la sexualité. Enfin il a évoqué le prochain 500 anniversaire des thèses de Luther, qui marquèrent en 1517 la divisions entre catholiques et luthériens, espérant que les deux Eglises le fêtent sans triomphalisme et dans un esprit œcuménique, en soulignant leur foi commune dans le Dieu trinitaire. Cet événement sera l'occasion de réfléchir sur les raisons de la division et de poursuivre la purification des consciences. Ce sera également l'occasion des 1500 années précédentes de patrimoine ecclésial commun.

 

Benoît XVI a recommandé de prier afin que l'Esprit nous aide tous à poursuivre le chemin vers l'unité, au delà des résultats déjà acquis.









Commenter cet article