PALESTINE, JERUSALEM, JERUSALISTE, OCCUPATION, GAZA, GENOCIDE

Publié le par lavapeur

La colonisation à Jérusalem Est : C’est ça !

vendredi 24 juin 2011





Voilà ce que subissent les Palestiniens de Jérusalem Est... et aucun de nos dirigeants, aucune institution internationale ne réagit. C’est abject.

"Hier soir a minuit a Beit Safaf (Jérusalem Est), une maison palestinienne qui se trouve à 200 metres du cheekpoint de Gilo ainsi que ses habitants ont été victimes de violence, de destruction de la part d’une centaine de colons de la veille ville de jerusalem et de la colonie de Gilo .

Alors que la famille palestinienne Khaled Mohamed Alaa eddin composée de la mere, agee de 47 ans, du père de 61 ans, de quatre fils de 22, 27, 28 et 35 ans, ainsi que d’une fille de 21 ans, étaient en train de dormir, des colons ont surgi et ont cassé les fenetres, defoncé la porte d’entrée. Tandis quecertains restaient dehors pour encercler la maison, d’autres ce sont introduits et ont saccagé la totalité des meubles, ainsi que tout ce qu’ils ont trouvé sur leur passage.

Apres avoir tout démoli, ils ont commencé à tabasser violemment tous les membres de la famille. Un voisin palestinien reveillé par les hurlements a appelé la police.

Aussi incroyable que ça puisse paraitre, les policiers ont arreté Akram le fils de 35 ans et Alaa le fils de 28 ans, alors qu’ils étaient tous deux recouverts de bleus et de sang ! Mais les colons ont affirmé que ces derniers les avaient frappés...... bien que toute la scene prouve que les agresseurs n’etaient point ces deux jeunes hommes battus a sang, leurs sort nous est inconnu a cette heure .

Les autres membres de la famille restée par terre ne pouvant bouger suite aux coups, ont été transportés a l hopital de Jerusalem Hadasa Ean Karem. La mere, qui a reçu graves coups a la tête, ne s’est toujours pas reveillée. Le fils Houssam de 27 ans a le bras et la jambe platrés après qu’un colon l’a poussé et battu violemment contre une voiture d’un des colons.

Nous attendons davantage de nouvelles de leur état de sante. Leur famille, vivant en territoire occupé, près de Bethleem, n’a pas l’autorisation d’entrer à Jérusalem. il est donc impossible pour eux de se rendre au chevet de leurs proches.

Le but des colons est de s’emparer de cette maison palestinienne. Comme à l’heure où nous écrivons la maison est vidée de ses habitants, les colons ont la voie libre. Nous essayons en ce moment de trouver des personnes qui pourraient aller defendre cette maison, mais nous avons bien conscience que la situation est tres dangereuse.

Une fois de plus l’injustice s’est reveillée avec le soleil ce matin."

Contact : Mahmoud AL’AA Eddin& Catherine Noel

Al-masara village

CAPJPO-EuroPalestine

Commenter cet article