PEDOPHILIE, TALMUD, JUIF, PARIS, BROOKLYN, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Publié le par lavapeur

Un Scandale De Pédophilie Secoue La Communauté Juive De Paris 

Les mérdias-presse-tituées- français  à Israël n’en font pas leur une de couverture ou de page d’accueil pour ceux qui ont des sites. RTL en a parlé et le Figaro a repris l’information dans ses dépêches au beau milieu d’autres dépêches.

« Selon RTL, un rabbin, directeur d’une école juive orthodoxe de Paris, a été mis en examen hier pour « non dénonciation d’atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans ». Il est accusé d’avoir sciemment couvert les attouchements sexuels sur des élèves commis par un surveillant de l’école. Il aurait tenté de convaincre les parents des victimes de ne pas porter plainte, par crainte que cette affaire «salisse l’honneur de la communauté», selon RTL. Une famille a fini par briser le tabou : le surveillant, ainsi que le directeur de l’école, ont été arrêtés. »

Imaginez un peu si ces actes avaient été commis dans une école chrétienne ou dans un centre culturel musulman le Scoop que les merdias-presse-tituées auraient tiré de cette scandaleuse information.

Rappelons que certaines écoles juives sont sous contrat avec l’état donc subventionnées grâce aux deniers publics et que ce directeur et surveillant étaient totalement ou pour partie payés par l’état.

De quoi faire une UNE non ?!

Sauf à croire que les merdias presse-tituée sont tous à la solde d’un certain « Lobby »!

Même cette information reprise par le Figaro est tronquée : pas de nom d’école pas de nom de personnes incriminées.

Alors les merdias presse-tituée  obéissent-ils au directeur coupable d’avoir dissimuler ces agissements criminels de les avoir couvert et d’avoir fait pression sur les parents pour qu’ils se taisent pour pas que cette affaire « salisse l’honneur de la communauté »?

Protéger une communauté en refusant de dénoncer de tels actes criminels tout l’opposé de ce qu’implique le respect de notre République laïque et de ses lois.

Alors pour paraphraser certains discours inclus ceux tenus au plus haut niveau de l’état :
Le Judaïsme est-il compatible avec les valeurs de notre République laïque et sa Justice ?

Une dépêche AFP reprise par le Nouvel Obs dans sa rubrique Education et non pas en page d’accueil – où est repris la rumeur d’un réseau homosexuel au Vatican à l’origine de la démission du Pape – donne une version plus complète :

«  »PARIS , 22 fév 2013 (AFP) – Le directeur d’une école juive orthodoxe de Paris a été mis en examen pour ne pas avoir dénoncé à la police des actes pédophiles présumés qui auraient été commis par un ancien surveillant sur des élèves, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information de RTL.

Ce surveillant de l’école primaire pour garçons Beth Hanna, dans le XXe arrondissement de la capitale, avait été mis en examen en novembre pour agression sexuelle, après une plainte de parents d’élèves.

Jeudi, c’est son directeur, un rabbin qui enseigne les mathématiques, qui a été mis en examen à son tour, et ce pour « non dénonciation d’atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans », selon la source judiciaire.

Haïm Nisenbaum, porte-parole du mouvement juif orthodoxe Beth Loubavitch, dont dépend l’école Beth Hanna, a condamné « très fermement » les faits reprochés au surveillant, et indiqué que ce dernier avait été mis à pied par le directeur, puis licencié.

« Le directeur n’a pas jugé nécessaire de porter plainte au nom de l’école parce qu’il s’était entretenu avec des familles qui le faisaient. Il n’a pas voulu en rajouter », a déclaré à l’AFP M. Nisenbaum.

« C’est une décision qu’il a prise seul », a-t-il dit. « Légalement, il a sans doute eu tort, mais c’était une attitude plus morale que légale ».

« Il n’a en aucune façon tenté de dissuader les familles » de porter plainte, a-t-il indiqué. « Il n’y a aucune volonté de cacher quoi que ce soit. »

Le mouvement ultra orthodoxe Loubavitch bénéficie des largesses de la Mairie de Paris dirigée par le PS.

http://www.planetenonviolence.org/notes/Un-Scandale-De-Pedophilie-Secoue-La-Communaute-Juive-De-Paris_b5254921.html

 

Scandale pédophile au sein de la communauté juive de Brooklyn

  •  

C’est une affaire criminelle de grande ampleur qui secoue actuellement la communauté juive orthodoxe de Brooklyn.

En effet, la police new yorkaise enquête sur des abus sexuels subis par au moins 117 enfants. Dans ce dossier, quatre-vingt-cinq personnes ont déjà été arrêtées pour répondre de ces faits graves de pédophilie.

Quatorze accusés ont déjà reçu des condamnations entre 10 et 20 ans de prison pour des crimes allant de sévices sexuels à tentative d’enlèvement et sodomie.

L’enquête, débutée il y a trois ans et baptisée « Kol Tzedek » ( « Voix de la justice » en hébreux) se poursuit toujours, mais dans des conditions très difficiles, les nombreuses victimes ayant les plus grandes difficultés à se faire entendre et connaître, au sein d’une communauté très fermée et soudée qui refuse généralement de collaborer avec l’extérieur.

On pourra s’étonner de la très grande discrétion des médias, notamment français, sur cette affaire criminelle de grande envergure, surtout si on la compare avec l’orchestration médiatique des actes pédophiles reprochés à l’église catholique.

 

Conclusion:

 

Ils peuvent se prévaloir de leur livre base de leur religion, le Talmud, qui permet des relations sexuelles avec des enfants de plus de quatre ans….et droit au mariage….
Pas étonnant que le mariage pour tous (donc y compris pour les enfants des deux sexes et plus…) ait été réclamé par les tenants du pouvoir politique, puisque issus d’origine de cette religion.

Donc mettons en conformité le loi française avec cette religion pour l’imposer à Tous. Donc d’après cette loi, les pédophiles ne seront plus criminels, ils ne seront plus pédocriminels.
A faire savoir…

 

Que fait Manuel VALLS?

Que dit François HOLLANDE?

Commenter cet article