RENE HOFFER, POLYNESIE FRANCAISE, XPF, DOMINIQUE STRAUSS-KAHN, MICHELLE ALLIOT-MARIE, UMP, ERIC WOERTH, BETTENCOURT, FREDERIC BERGER

Publié le par lavapeur

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux!

 


Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans l'affaire des "XPF" de la POLYNESIE FRANCAISE!



LETTRE OUVERTE


A Madame Alliot-Marie Michèle,
garde des Sceaux, ministre de la Justice et des libertés,
membre du pouvoir exécutif de la France

Récusations, démissions, destitutions

Madame,

Comme de nombreux internautes et victimes des « dysfonctionnements » de l'ensemble de l'appareil judiciaire, nous venons de prendre connaissance des énièmes et gravissimes dérives qui ont cours dans notre pays, dont vous êtes par vos fonctions officielles la représentante judiciaire et morale.

Quand bien même ces révélations ne nous sont pas directement adressées, leur lecture nous invite à y réagir naturellement dans la mesure où nous appartenons au peuple de France et pouvons donc nous faire les rapporteurs synthétiques et fidèles de la perception citoyenne illustrée par la masse de réactions, de témoignages et d'expériences vécues qui nous parviennent ou qu'il est aisé de connaître par la simple écoute d'une immense majorité de nos contemporains.

De ce fait, il nous semble utile pour éclairer votre chandelle que vous connaissiez l'opinion générale de ceux qui ont été, sont ou seront vos « clients » afin que vous ne bâtissiez pas vos stratégies de défense professionnelle ou de reconquête d'image sur un soutien populaire dont vous ressentiriez tôt ou tard la cruelle absence ou même la franche hostilité.

Nul n'appartenant à personne et même si un monopole vous assure l'exclusivité d'intermédiaire pour accéder à la Justice, n'en déduisez pas trop vite que vous pourrez aisément convaincre les citoyens-justiciables que leur qualité de clients obligés de vos services leur garantit une sécurité qui serait moindre sans votre compagnie.

Ces nouvelles affaires, s’il en était besoin, démontrent à quel point nos institutions sont touchées dans leur ensemble par la corruption, les trafics d’influence, les conflits d’intérêts, les fraudes fiscales, les interventions du pouvoir dans les décisions judiciaires, etc.

o Les récentes révélations médiatiques accablantes de l’affaire BETTENCOURT, affaire d’Etat mettant en évidence qu’un ministre du Budget, ayant la charge de réprimer la fraude fiscale, vit in fine et au mépris de l’éthique, à travers les honoraires que perçoit sa propre femme, de la même fraude fiscale, dont il décore par ailleurs l’organisateur de la plus haute distinction nationale, « symbolisent parfaitement » ce qu’est devenue notre République démontrant au plus haut niveau de la France que des relations très troubles, mais très probantes, sont entretenues et parfaitement rodées avec le monde des finances.

- A défaut d'honorer le peuple qui vous regarde, vous vous évertuez à « distraire la galerie » par des déclarations sur le port de la Burqa ou « mieux » encore sur les déboires de l'équipe nationale de football, offrant par la même un accès privilégié de la haute fonction publique à certaines catégories sociales les plus richement rémunérées.

- Mais aussi et plus grave encore en emprisonnant arbitrairement et tout récemment Monsieur René Hoffer, citoyen de Polynésie dite Française victime des turpitudes de fonctionnaires rendus coupables de concussions qu'il n'a jamais cessé de dénoncer.
NDLR: RENE HOFFER a mis à jour le blanchiment d'argent grâce aux "XPF", créés
par DOMINIQUE STRAUSS-KAHN et a mis à jour le dossier "JPK", nom du journaliste assassiné car il allait révélé les millions de JACQUES CHIRAC!!!

Ces graves dérives très révélatrices vont dans le sens de ce que nous avons toujours clamé et dénoncé à d’innombrables reprises depuis plusieurs années, sans pour autant avoir recueilli votre intérêt.

Rappel : Plainte collective nationale
http://www.midiassurancesconseils.com/CFTIPlaintecollective.htm

L'analyse des propos sur ces sujets que vous avez adressés à « l'opinion publique », c'est à dire nous, appellent donc de notre part les commentaires suivants qui vous permettront, nous en sommes certains, d'affiner, voir de recentrer votre propre discours public et adapter vos revendications sans prendre le risque que vos interlocuteurs vous rappellent les éléments de réalités vécues qui dessinent l'image populaire de votre profession.

Nous constatons de surcroît que dans l’actuel système, soutien est accordé à ces fonctionnaires ministres corrompus, se décrédibilisant ainsi auprès de l'opinion en se rendant complice. Cette tolérance envers la corruption et ce silence complice sont désormais inacceptables.

Les justiciables victimes de ces graves dérives inacceptables ne sont pas dupes pour vous accorder leur confiance : nul n’envisage que l’un des ministres décide de lever le voile sur un des leviers de sa promotion, organe de distribution des postes stratégiques dont vous comme d'autres auraient profité et/ou profitent encore.

Cette même opinion a à subir l’indifférence et le déni de ses droits par ceux la même qui sont payés pour garantir le respect de l’état de droit : ces faits de corruption remontent, c’est encore dénoncé aujourd’hui par cette affaire, jusqu'au plus hauts dirigeants de notre nation.

Le gouvernement n'a plus aucune crédibilité aux yeux de l’opinion française qui ne lui accordera plus sa confiance.

C’est pourquoi et face à de tels nouveaux constats, la démission de tous ceux de ces fonctionnaires, présidents de tribunaux de cours d’appel, cour de cassation, cour européenne, impliqués dans des TRAFICS D'INFLUENCE s’impose, tout comme la vôtre s’imposerait également si vous ne deviez pas y mettre fin.

L'ARTICLE 68 de la Constitution est aussi opérant et prévoit encore la destitution présidentielle.

NOUS citoyens, sommes en conséquence en droit de demander la démission de tous ces fonctionnaires pris en défaut d’intégrité et en plein manquement à leurs devoirs élémentaires.

Le peuple que vous voulez faire taire n’est plus naïf : nous savons déjà en masse, qu’une enquête ne servirait qu’à discréditer les enregistrements et à blanchir les coupables, c’est juste évident !

L’HONNEUR ET LE RESPECT dès lors obligent les acteurs de ce nouveau scandale et leurs soutiens, à démissionner.

NOUS L’EXIGEONS

Vous nous avez opposé votre mutisme et votre indifférence au lieu d’enquêter, comme votre DEVOIR vous l’imposait pourtant, pour connaître dans quelle mesure s’opéraient les connivences pour influencer les décisions de justice dans des procès et influencer des enquêtes de police pour fausser les décisions de poursuites ou conduire à la clôture prématurée des dossiers...

Votre mutisme prouve que vous savez … et ainsi, et pour cause, avez préféré nous dénigrer en ignorant nos revendications, vous rendant ainsi complice de ces trafics…

Avec Honneur et détermination.

Commenter cet article