ROLLS ROYCE, RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, COPENHAGUE, DANEMARK, RENE HOFFER, POLYNESIE FRANCAISE

Publié le par lavapeur


L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous rappelle sa position sur le faux réchauffement climatique, prôné par les sionistes francs-maçons des PROTOCOLES de TORONTO.






Donc pour une fois l'ECHO des MONTAGNES vous invite à faire comme les gouvernements du NOUVEL ORDRE MONDIAL, qui vous donne l'exemple à suivre à COPENHAGUE.

Faites comme les juifs sionistes en les copiant tout bêtement, comme cela ils crèveront avec vous suite à la pollution massive destructrice de notre planète!
Car ils nous crèveront, donc autant qu'ils crèvent avec nous!
Ils nous crèvent avec leur justice, leur chemtrail, leur impôt, leur pharmacie, leur fric!

En voici la preuve à COPENHAGUE:

Réchauffement climatique

Copenhague: quand écologie rime avec luxe et volupté

PARADOXE | Sauver la planète? Oui, mais pas question de sacrifier limousines et jets privés sur l’autel de la grand-messe climatique.

Cent pour cent écolo, le Sommet de Copenhague? Pas vraiment, à en croire les chiffres révélés par le Daily Telegraph. Mille deux cents limousines réquisitionnées, 140 jets privés, du caviar à la louche et un bilan carbone de 41000 tonnes de C0 2 .

La plus grande société de location de limousines de Copenhague dispose d’un parc de douze véhicules. Mais pour répondre aux besoins du sommet, elle en a fait venir deux cents d’Allemagne et de Suède, explique Majken Jorgensen, la directrice de l’entreprise, au quotidien britannique. Au total, plus de 1200 limousines – dont cinq seulement sont électriques ou à moteur hybride – sillonnent les rues de la capitale danoise depuis le début de la semaine, selon Mme Jorgensen.

 

 

René HOFFER, président de "la Polynésie française" et sa ROLLS vous invite à faire de jolies balades inoubliables et pour oublier la magouille des "XPF", que si on en parlait à COPENHAGUE, refroidirait le climat ilico presto, n'est pas DOMINIQUE STRAUSS KAHN?

 

 

 

 







Aéroport saturé


Du côté des airs, l’aéroport de Copenhague attend quelque 140 jets privés supplémentaires. Bien au-delà de sa capacité. Ces avions sont donc priés d’aller stationner dans les aéroports régionaux – ou en Suède – en attendant de revenir chercher leurs passagers VIP.

C’est que, en plus de la présence des 15000 participants accrédités, des 5000 journalistes et de la centaine de chefs d’Etat attendus la semaine prochaine, Copenhague doit compter avec un certain nombre de people, comme Leonardo DiCaprio, l’archevêque Desmond Tutu ou encore le prince Charles, précise le Daily Telegraph.

Ainsi les hôtels haut de gamme – à plus de 1000francs la nuit – affichent complet. Au menu spécial «Convention sur le climat» proposé par ces établissements, pas de plats végétariens, ni de pommes de terre biologiques, mais des coquilles Saint-Jacques, du foie gras et du caviar à volonté.

Et pour l’occasion, même les prostituées locales ont décidé d’apporter leur contribution. Scandalisées par une carte postale de la Mairie invitant les participants à la conférence à renoncer au sexe tarifé, elles ont annoncé que tout délégué présentant son badge d’accréditation se verrait offrir une passe! Voici un geste qui ne devrait pas alourdir le bilan carbone de ce sommet.

 

Bilan carbone
Selon les organisateurs, ces douze jours – y compris le trajet des participants – produiront 41000 tonnes de C0 2 , soit l’équivalent de ce qu’émet la ville de Lausanne en vingtjours ou le canton de Genève en six. Bonne nouvelle en revanche, le Danemark s’est engagé à compenser ces émissions de C0 2 exceptionnelles par des investissements au Bangladesh.



 

«Jusqu’à la fin du sommet, il y aura plusieurs nuits des longs couteaux»

Le premier jour, le sommet a pris ses marques, le deuxième, il a connu son premier éclat avec le coup de sang du groupe des 77. Les pays en développement ont été courroucés par la parution d’un projet d’accord danois qui ne tient pas compte de leurs exigences et exonère les pays riches de leurs responsabilités en ne mentionnant pas le Protocole de Kyoto. Et sur ce thème, les pays insulaires du Pacifique sont également passés hier à l’attaque. Au troisième jour de la conférence de Copenhague, c’est donc aussi l’heure d’un premier bilan. Coté suisse, par la voix du chef adjoint de la délégation, José Romero, on ne veut surtout pas dramatiser. «Dans la mer des négociations, c’est une vaguelette. Ce projet danois, il est dans nos valises depuis longtemps. Il y en aura d’autres. Tout cela fait partie de la dramaturgie d’un sommet. Nous avons tous le même but, conclure un accord. N’oublions pas l’approche pyramidale. Il y a les délégués puis les ministres qui entreront en jeu. Mais c’est ensuite aux chefs d’Etat de sceller un accord.»

Au cœur des négociations, Xavier Tschumi, 47ans, collaborateur scientifique de la délégation suisse, pense également que le chemin sera long. «On a un chantier monstrueux et le fossé est toujours aussi profond. La pression pour aboutir à un accord est là. C’est vrai, il y a beaucoup d’attente de la part des Danois. Mais il ne faut pas un texte au rabais. Il faut trouver le juste équilibre.»

Que va-t-il se passer ces prochains jours? Toujours selon Xavier Tschumi, «on n’en sait rien. Les positions sont marquées mais c’est de bonne guerre. Les discussions sont à la fois scientifiques et politiques. Notre but, c’est de sortir tout ce qui a une substance politique. On n’arrivera peut-être pas à un accord finalisé jusqu’au bout. On aura les lignes directrices pour un mandat politique.»

Et c’est justement avec l’arrivée des chefs d’Etat que tout devrait se jouer. «On va être content de confier le bébé. Jusqu’à la fin du sommet, il y aura plusieurs nuits des longs couteaux.»

Donc faîtes comme les sionistes francs-maçonniques qui s'enrichissent avec le faux réchauffement climatique, car l'ECHO DES MONTAGNES, vous le dit, le redit, nous allons vers un REFROIDISSEMENT CLIMATIQUE.


Ces connards de scientifiques véreux aux ordres des laboratoires chimiques sionistes n'ont jamais pris en compte dans leur paramètre, le VENT.


Le VENT use les glaciers et les fait fondre, le vent empêche les chutes de neige aux pôles.


Donc polluez la planète, cela ne changera rien, mais empêchera les sionistes banquiers du NOUVEL ORDRE MONDIAL de s'enrichir d'avantage sur le dos des populations massacrés aux chemtrails pollueurs de virus AH1N1 et autres merdes cancérigènes!

En polluant vous luttez ainsi contre le sionisme franc-maçonnique satanique.
AMIES, AMIS, n'écoutez donc plus jamais le chant de la sirène sioniste de COPENHAGUE, qui chante faux le refrain du réchauffement climatique!

Commenter cet article