SAVOIE,MONTPELLIER, 22 OCTOBRE 2011, JUSTICE, AVOCAT, JUGE, PRIMAIRES, RUGBY, FMI, ANTI-GOYIM, FREDERIC BERGER, ANVEDJ,

Publié le par lavapeur

L’Écho des Montagnes,dans le légitime but de vous informer, vous laisse lire, l'article ci-après concernant le regroupement de diverses associations de défense des victimes de dysfonctionnements judiciaires à l'occasion de la JEJC à Montpellier le 22 octobre.

 

JOURNÉE EUROPÉENNE DE LA JUSTICE CIVILE


A l’occasion de cette journée de nombreux représentants d’ associations de défense des victimes de la justice, de différentes régions de France, se retrouveront Place de la Comédie à Montpellier ce samedi 22 octobre 2011 et ce malgré le refus oral de la mairie socialiste de Montpellier.

Le  rapport  consternant de la Cour européenne des droits de l'homme  sur les dysfonctionnements de la Justice Française ne fait que confirmer les vaines dénonciations des justiciables.

De même dans son livre : « AU CŒUR DU DÉLIRE   JUDICIAIRE,  suite à  la Commission d’enquête sur Outreau, le député Philippe HOUILLON avait fait le constat amère de la vanité de cette commission , et y  indique :

« le ministre de la justice a rangé notre rapport dans son tiroir et a exhumé à la place, ses propres projets. C’est un immense gâchis. A quoi ont donc servi ces heures d’audition ? La réforme Clément, s’est muée en réformette alors qu’il aurait fallu poser les bases d’une réforme d’ampleur .

Je déplore que les choix politiques n’aient pas été à la hauteur de l’attente de l’opinion publique ».

 

http://memorix.sdv.fr/5/www.lindependant.com/infoslocales/po/perpignan_article/1326201257/Position1/SDVG_ML_LI/default/empty.gif/35343636663136653461623230316430?Les justiciables  continuent donc à dénoncer les carences et fautes des acteurs privés et publics dans les procédures judiciaires, avec souvent des conséquences très graves pour les justiciables en toutes matières.( familiale, professionnelle, patrimoniale,…).

Les  politiques se réfugient derrière l’indépendance de la justice, or le député J.MYARD a déclaré devant l’Assemblée Nationale :

 « Le CSM n’est pas le représentant unique du peuple. Les députés ont obligation de respecter le droit du peuple souverain à demander des comptes aux services publics de la République y compris la justice. »

Sachant que malgré les alternances droite gauche, la situation perdure nous demandons l’instauration en France du  Référendum d’Initiative Citoyenne – souhaité par 82 à 88% des Français –qui permettrait aux citoyens d’abroger tout ou partie d’une loi ou d’en proposer  de nouvelles.

Pour ceux qui s’intéressent à ces problèmes consulter les sites suivants :


www.anvedj.org   - www.deni-justice.net/justice  - www.ric-france.frwww.memejusticepourtous.org


De très nombreux autres sites existent,  nous contacter pour plus de renseignements et surtout avant d'entamer une procédure....

ANVEDJ 66 – 46, rue de Cerdagne – PERPIGNAN

Permanences tous les vendredis après midi de 15h à 18h

Tél : 06 62 85 48 48

 


Commenter cet article