SEXE, PLAGE, LONDRES, JEUX OLYMPIQUES, SAVOIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Publié le par lavapeur

 

L'été est-il propice aux ébats amoureux?

Par Christine Talos.

Beaucoup pensent que la chaleur incite les corps à se rapprocher. Dans les faits, l'activité sexuelle n'augmente pas forcément avec la température. Tout dépend du climat dans lequel on vit.

La chaleur, pour autant qu'elle soit agréable, stimule l'intérêt pour le sexe.

La chaleur, pour autant qu'elle soit agréable, stimule l'intérêt pour le sexe.

C'est l'été. Et avec la chaleur, les corps se dévoilent, laissant entrevoir une chair nue qui stimulerait les ébats intimes, selon bien des idées reçues. Pourtant, les hautes températures ne nous pousseraient pas forcément les uns contre les autres, selon une étude parue dans Oxford Journals et reprise par le site Slate.fr.

En effet, l'intensité de l'activité sexuelle, déterminée par le schéma des naissances, dépend fortement de l'endroit où l'on se trouve. Ainsi, dans les pays tropicaux et méridionaux, le taux de natalité baisse au printemps. Ce qui indique que 9 mois plus tôt, l'été n'a pas été très fécond.

En revanche, pour les populations qui vivent sous des climats plus frais, c'est le phénomène inverse qui apparaît. En effet, le nombre de naissance grimpe fortement au printemps, indiquant par là un été torride, sexuellement parlant.

Sperme et transpiration

Comment expliquer le caractère saisonnier du désir? Selon les chercheurs, une trop grande chaleur détériorerait la qualité du sperme, diminuant ainsi le taux de fécondité. La testostérone, responsable du désir sexuel masculin, serait également en baisse lors des grosses canicules. En revanche, des températures estivales agréables stimuleraient le corps humain qui diffuserait alors des composés chimiques liés au désir via la transpiration.

Autre explication qui n'a rien à voir avec la chimie cette fois: avec l'été, les jours rallongent, incitant les gens à passer davantage de temps dehors, et donc à faire des rencontres. Et avec la chaleur, les corps se dénudent, stimulant ainsi l'attrait visuel des uns et des autres.

Enfin, selon les recherches sur la «cognition incarnée», les humains sont programmés pour associer chaleur et perception émotionnelle des relations. Des températures chaudes pourraient ainsi rendre les gens plus aimables et tournés vers les autres, ce qui laisse la porte ouverte à toutes sortes de relations, y compris sexuelles...

Commenter cet article